Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuUne université australienne intègre le top 20 du classement mondial
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une université australienne intègre le top 20 du classement mondial

multifocus

Cinq universités australiennes figurent parmi les 50 meilleures institutions universitaires au monde, selon les derniers résultats du QS World University Ranking. Mais les experts mettent en garde le gouvernement sur l’impact négatif que pourrait avoir au cours des prochaines années leur projet de réduction des dotations aux universités.

Le QS World University Ranking est l’un des trois classements annuels des universités les plus réputés. Ben Sowter, le directeur de recherche de QS basé à Londres, affirme qu’il existe en effet plusieurs classements des universités dans le monde mais que les universités australiennes sont particulièrement performantes dans tous les cas de figure.

QS a interrogé plus de 75 000 professeurs et plus de 40 000 salariés pour évaluer la réputation des universités dans quatre domaines : l’enseignement, la recherche, le rayonnement international et l’emploi. Cette année, la plupart des universités australiennes progressent dans le classement, à quelques exceptions près. L’ANU (Australian National University) est en tête des universités australiennes et se hisse d’une place au 20ème rang parmi les 1000 meilleures institutions universitaires du monde. Cette année, sept universités australiennes sont entrées dans le top 100 – une de plus que l’année dernière. Parmi les universités australiennes, seule celle de Sydney est descendue dans le classement cette année.

Le MIT (American’s Massachussetts Institue of Technology) est en tête du classement mondial, directement suivi par Stanford and Harvard. Cambridge, Oxford et l’University College of London sont également dans le top 10.

 

Le contexte mondial favorise l’Australie

Selon le Sénateur Simon Birmingham, les résultats du classement effectué par QS démontrent la qualité de l’éducation supérieure australienne.

M Sowter reconnaît cependant que le contexte mondial a particulièrement favorisé le choix de l’Australie pour les étudiants internationaux. Faisant référence à la montée du populisme et du Brexit, M.Sowter a ajouté : « Je pense que le Royaume-Uni et les Etats-Unis vont continuer à perdre de plus en plus d’étudiants internationaux dans les cinq prochaines années ».

 

Les baisses de dotations pourraient affecter ces bons résultats

Mais Belinda Robinson, la directrice de Universities Australia, craint que les réductions budgétaires proposées par le gouvernement affectent les performances des universités australiennes dans les classements internationaux.

Le gouvernement a en effet proposé une réduction supplémentaire des dotations aux universités de près de 1 milliard de dollars, soit une baisse de 3,9 milliards de dollars au total sur les six dernières années.

« Nous savons que nous avons l’un des systèmes éducatifs les plus performants au monde, mais si nous n’y faisons pas attention nous risquons d’atteindre un point de non-retour et il sera difficile de s’en remettre ».

« Nous mettons vraiment en péril la qualité de notre système universitaire et de notre offre éducative, qui est précisément ce qui attire les étudiants internationaux en Australie ».

Malgré les incertitudes qui pèsent sur l’avenir, Mme Robinson se réjouit des performances des universités australiennes en comparaison d’autres institutions plus anciennes et de plus grande renommée. « Ce qu’il faut retenir de ce rapport, c’est que l’Australie a énormément progressé, plus que n’importe quelle autre nation de taille comparable ».

Source : abc.net.au

Comments
Share With: