Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActu$550 d’amende pour un usager malchanceux

$550 d’amende pour un usager malchanceux

aircalin

Il existe actuellement une loi injuste imposée aux habitants de la banlieue, les traitant comme des criminels et qui peut mener à des amendes très élevées.

Matthew Dunn, journaliste pour news.com.au, nous raconte son histoire :

Ce matin, je me suis souvenu pourquoi Sydney est une ville arriérée. D’où me vient cette colère? Malgré le fait que l’UNIQUE machine à imprimer les billets soit hors service, j’ai été menacé d’une amende de $550 pour ne pas avoir un ticket valide. Je n’avais plus utilisé les services de transport depuis des mois, alors je savais que ma carte Opal avait besoin d’être rechargée, mais c’était impossible.

« Désolé, cette machine est temporairement hors service. »

Le train approchait rapidement. J’ai donc décidé de prendre une photo de la seule machine présente pour prouver à l’inspecteur qu’il m’était impossible d’acheter un ticket.

Lorsqu’il est arrivé, je pensais que cette affaire serait réglée en deux secondes. Mais j’ai eu tort.

Après avoir été averti que je pouvais recevoir une amende de $550 pour voyager sans ticket, j’ai demandé à l’inspecteur comment c’était possible alors que la machine était en panne. Il a répondu que ce n’était pas la seule manière de recharger ma carte avant de monter.

Son argument principal était que j’aurai dû marcher jusqu’au magasin Opal le plus proche, recharger ma carte, et retourner à la station pour prendre le prochain train.

Mais étant donné que j’étais à Rozelle Bay, le magasin le plus proche était à un kilomètre, soit 20 minutes aller-retour, plus le temps d’attente.

J’ai donc expliqué que cette idée était ridicule. Je ne vois pas pourquoi j’aurai dû attendre 15 minutes pour le prochain train et arriver en retard au travail à cause du système défectueux.

Cependant, l’inspecteur n’en avait pas terminé avec moi.

Après son idée de génie de marcher jusqu’au bout du monde, son raisonnement est devenu encore plus stupide.

Quand il a scanné ma carte Opal, il a vu que mon solde était bas et a même remarqué que je ne l’avais pas utilisée depuis des mois.

Mais il a retorqué que je pouvais toujours recevoir l’amende car, selon lui, j’aura dû recharger ma carte la dernière fois que je l’ai utilisée pour être certain d’avoir assez d’argent dans le cas où la machine serait hors service.

Clairement, le fait que j’utilisais rarement ma carte montrait que je n’empruntais les transports publics qu’occasionnellement. Alors pourquoi est-ce que j’irai recharger ma carte à l’avance alors que je peux (normalement) le faire très facilement dans une station avant de monter dans le train?

Et si je n’avais pas assez d’argent à l’époque pour la recharger?

Apparemment, ça n’a pas d’importance: j’ai utilisé une machine qui ne fonctionnait pas et méritait donc d’être traité comme un criminel.

En fin de compte, il m’a juste donné un avertissement puisque mon casier était blanc comme neige.

En conclusion, c’est difficile de ne pas se sentir contrarié par l’incompétence des services de transport.

Je n’ai qu’un seul message à faire passer : Transport NSW devrait avoir honte.

 

Source : news.com.au


Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
multifocus
Share With: