Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeLife StyleA Melbourne Accueil avec Géraldine Lautour, sa présidente
geraldine_lautour

A Melbourne Accueil avec Géraldine Lautour, sa présidente

gjfood

En 2011, Melbourne Accueil voit le jour avec l’ambition de faciliter l’arrivée des expatriés français et francophones, parfois déroutés par la ville et le pays. Six ans plus tard, l’association poursuit le travail entamé avec une équipe de bénévoles, soudée autour de Géraldine Lautour, sa présidente depuis plus d’un an maintenant.

Au départ, comment as-tu connu Melbourne Accueil ?

Par le bouche-à-oreille. Il y a trois ans, quand j’étais encore à Paris, des copains qui revenaient de Casablanca m’ont conseillé de chercher un « accueil » comme il en existe dans toutes les grandes villes du monde. J’ai cherché sur internet, et j’ai trouvé. Je suis allée à un « café de rentrée », en février si je me souviens bien, et c’est là que j’ai adhéré. Ensuite, j’ai aidé modestement l’équipe de Charlotte Diethelm, en écrivant les éditos et prenant en charge la relecture de la newsletter.

Pourquoi as-tu eu envie de devenir présidente ?

Il me semblait que l’association pouvait avoir des utilités plus larges que celle « primordiale » d’accueillir les expatriés qui viennent d’arriver ou femmes d’expatriés qui ne travaillent pas. Je pensais qu’il y aurait moyen, par exemple, de servir la communauté francophone installée ici depuis longtemps – familles dont les parents ont du mal à garder le français pour leurs enfants notamment. A terme, l’objectif serait d’intéresser tous ceux qui parlent le français, y compris les Australiens francophiles qui auraient envie de pratiquer notre langue en dehors d’un format « leçons ». Quand je me suis présentée, j’avais tout ça en tête.

Tu as été élue il y a un an et reconduite cette année. Un mot sur le bureau ?

Il y a Laure, la vice-présidente, qui a longtemps vécu à Sydney. Elle est depuis deux ans à Melbourne avec son mari australien et ses deux enfants. Elle a une grande expérience de l’expatriation et des « accueils ». Marie est notre Secrétaire, elle a trois enfants en bas âge qui l’occupent beaucoup, mais elle prend le temps pour les sorties culturelles. Svetlana est notre nouvelle trésorière, elle s’est chargée des sorties ados. Anna vient d’arriver de Pékin, elle est membre ordinaire. Elle va tenir une permanence mensuelle pour accueillir les nouveaux arrivants et travailler sur un kit d’arrivée avec plein de conseils pratiques.

laure - copie

Laure

marie - copie

Marie

svetlana - copie

Svetlana

Melbourne Accueil vit grâce à ses bénévoles : ils sont nombreux à s’investir ?

 

Sans nom 3 - copie

Sortie culturelle

Il y a évidemment du turn-over car les gens partent ou trouvent du travail. Cependant, on a des hôtes de quartier qui se renouvellent pour donner les ficelles locales. L’année passée, on a régulièrement pu compter sur Anabela (maquillage), Karine (atelier nutrition), Laure et Marie (café poussette), Aurélien (randonnées et communication) Kendra, Jenny et Stéfanie (conversation anglaise). Et puis, on a fait pas mal d’événements pour les enfants : atelier créatif ou pâtisserie, moments de conte. Il y a aussi eu des « one shot » : dégustation de vin, atelier style, café nouvel an chinois… Enfin, l’équipe du « bureau » a mis la main à la pâte avec le Noël des enfants, les pique-niques, barbecues ou apéros…

De quoi es-tu le plus fier et as-tu des regrets ?
Sans nom 1

Atelier enfants

Au-delà des activités « événementielles » qui ont très bien marché, je suis heureuse d’avoir développé les ateliers enfants, sachant que nous avons accueilli des jeunes francophones, parfois binationaux, qui ne parlent pas beaucoup le français à la maison. Et puis… nous avons des adhérents qui ne sont plus uniquement des nouveaux arrivants ! C’est positif. Côté regrets, j’aurais voulu organiser une soirée dansante et les « social drinks » franco-australiens auraient pu être concrétisés plus vite (ça va se faire cette année), faire plus de pub aussi…

L’année prochaine, outre les nouvelles activités… quel est votre grand chantier ?

 

Sie_Melbourne_accueil

Futur site

Le site internet ! Le projet est de le rendre plus convivial et interactif. Il doit aussi permettre de gagner du temps en offrant, par exemple, la possibilité d’inscrire une activité qui vous intéresse directement dans votre calendrier. Du coup, les relances seront moins nécessaires. Les inscriptions seront plus simples et on pourra laisser des commentaires. Le fond documentaire est là et de nombreuses pages seront conservées, mais il y a pas mal de travail d’actualisation notamment dans le domaine éducatif. Enfin, il y aura des infos sur le coût de la vie, car beaucoup de Français arrivent avec une augmentation de salaire qu’ils jugent substantielle et qui fond comme neige au soleil quand ils sont ici. Sur le site, j’ai la chance d’être épaulée par mon mari, mais toute aide sera bienvenue.

Un dernier mot sur la cotisation ?

Elle est inchangée. 40$ pour les familles, 30$ pour les individuels et 20$ pour les moins de trente ans. On demande parfois une participation aux frais lorsque nécessaire (coût des ingrédients pour les ateliers pâtisserie par exemple), mais sinon, tout est gratuit. Après, vous êtes libre de venir à toutes les activités ou à une seulement : c’est comme vous voulez.

Melbourne Accueil est affiliée à la FIAFE (Fédération Internationale des Accueils Français et Francophones d’Expatriés) implantée dans 90 pays depuis 33 ans maintenant. A ce jour, elle compte 98 membres dont 74 familles. En Australie, il existe un Accueil dans quatre autres grandes villes : Brisbane, Canberra, Perth et Sydney. Melbourne Accueil est soutenue par le Consulat Général Honoraire de France à Melbourne et collabore avec les autres associations du Victoria : French Assist, FBA ou UFE.

Pour en savoir plus et adhérer, cliquez ici.

———————————————————–

Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Comments
gjfood
Share With: