Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAdoption d’animaux sous conditions pour les demandeurs d’asile
chien

Adoption d’animaux sous conditions pour les demandeurs d’asile

aircalin

Des directives émises par le département de l’immigration et de la protection des frontières ont révélé que tous les demandeurs d’asile recevant le soutien de contribuables devront obtenir l’accord de ce dernier avant d’acheter un animal de compagnie.

« Les candidats pourront avoir un animal si la permission leur est accordée par le département et par le propriétaire (de leur logement). » Ce double accord doit être obtenu avant tout achat. Dans certains cas, les (futurs) acquéreurs devront aussi fournir des preuves attestant qu’ils peuvent couvrir les frais inhérents à la possession d’un animal domestique : coûts d’enregistrement, de nourriture ou de vétérinaire.

Les membres de l’Asylum Seeker Resource Centre ont été accablés par la nouvelle. Jana Favero, directrice de l’organisation, a déclaré « qu’il s’agissait d’une autre preuve terrifiante du pouvoir arbitraire de décider des droits des demandeurs d’asile, » et d’une perte de temps pour le département. Quand on lui a annoncé la nouvelle, elle a eu du mal à y croire.

De son côté, le département a tempéré, déclarant qu’il ne s’agissait pas d’une politique « zéro animal de compagnie ». Il a également expliqué qu’il voulait clarifier sa position, comme on le lui a souvent demandé.

En revanche, il n’a pas dit si les poissons rouges, cochons d’Inde ou oiseaux étaient concernés ou si cette décision s’appliquerait rétrospectivement, obligeant les demandeurs d’asile à obtenir des permissions pour des animaux déjà possédés. Le département n’a pas non plus fourni une liste des critères requis pour obtenir la permission du gouvernement.

Les Greens ont dénoncé une démarche « condescendante et dégradante ». Le sénateur Murray Watt (Labor) a déclaré : « Cette cruauté n’est pas ce qui fait l’Australie. »

Fairfax Media a expliqué que la directive a été discrètement émise en août.

 

Source : smh.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
gjfood
Share With: