Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralian Taxation Office: Alerte à l’arnaque téléphonique !

Australian Taxation Office: Alerte à l’arnaque téléphonique !

aircalin

Si vous recevez cet appel, raccrochez immédiatement.

L’Australian Taxation Office est en train d’avertir la population d’être vigilant concernant les fraudes par téléphone imitant un appel provenant d’ATO.

Consumer Affairs Victoria a révélé un enregistrement audio de l’arnaque la plus courante et dangereuse de ces dernières semaines :

“As per our recent audit, we have identified incorrect sorted tax filings, and we regret to inform you that your account has been marked delinquent on account of tax avoidance,” explique la voix robotique.

“As our letters sent to your registered address have also returned unsigned, and undelivered resulting into [sic] a petition note to be filed against your name, including a warrant for your arrest.

“Now before the case is sent for execution, and you receive the legal course of notification, to reach our concerned officer call on 03 83 … 630. The number again, 03 83 … 630. Resolve your matter immediately.”

Selon ATO, 48 084 arnaques ont été communiquées entre juillet et octobre l’année passée. Cette année, le centre des impôts a déjà reçu plus de 17 000 signalements. 113 Australiens ont versé un total de 1,5 millions de dollars aux arnaqueurs, et 2500 autres ont fourni leurs données personnelles comme leur numéro d’identification des impôts.

D’après Mark Chapman, directeur des communications des impôts à H&R Block, les arnaques téléphoniques sont de plus en plus répandue : « Leur approche est très agressive, c’est pourquoi les victimes se font prendre. Elles ont peur des conséquences possibles dans le cas où il s’agirait d’un appel véridique d’ATO. »

François, victime de l’arnaque, nous explique en détail son histoire :

« Ils ont laissé un message disant que je n’étais pas en règle avec mes taxes, que j’étais susceptible d’aller en prison si je ne payais pas immédiatement. Le numéro de téléphone indiquait que l’appel provenait de Canberra mais en réalité ils téléphonaient de l’étranger.

J’ai retéléphoné pour plus d’informations, mais ils m’ont demandé si j’avais un avocat car la police viendrait me chercher le lendemain pour aller au tribunal. Pour éviter le procès, ils demandent de payer une amende en versant le montant vers un compte dont ils fournissent les coordonnées, ou via des cartes prépayées comme iTunes.

Tout en continuant de leur parler, je suis ensuite allé voir la police pour essayer de tracer l’appel mais c’était impossible, il n’y a aucune trace et donc aucun moyen d’être remboursé si on se fait avoir. »

Si vous recevez cet appel ou un e-mail vous demandant de télécharger des fichiers, mettez fin à l’appel ou supprimez l’e-mail. M. Chapman ajoute que « si vous n’êtes pas certain de l’authenticité de l’appel, vous pouvez contacter l’ATO immédiatement. »

 

Source : news.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
Share With: