fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAlerte aux méduses irukandji sur Fraser Island
irukandji

Alerte aux méduses irukandji sur Fraser Island

gjfood

C’est un professeur spécialiste des méduses de l’université James Cook, Jamie Seymour, qui a capturé le spécimen au large de Moon Point sur Fraser Island. La technique qu’il a développée consiste à éclairer sous les eaux à l’aide de grosses lampes : les méduses sont attirées par la lumière, il suffit ensuite de les attraper avec un filet. Cette fois, il n’aura fallu que 20 minutes pour qu’une méduse se fasse prendre : selon le Pr Seymour, c’est le signe d’une population relativement importante dans la zone.

Et cela a de quoi inquiéter. Ces toutes petites méduses sont très dangereuses, leur piqûre pouvant même être mortelle. Le Pr Seymour décrit ainsi les symptômes d’une piqûre de méduse irukandji : « C’est une douleur très forte, d’une intensité de 10 sur une échelle de 10, qui va durer entre 6 et 12 heures. En général elle est accompagnée de fortes nausées et de vomissements, de crampes d’estomac ; dans 10 à 15% des cas, les patients déclenchent des problèmes cardiaques. »

Le Pr Seymour avait déjà alerté sur la présence de méduses irukandji près de Fraser Island il y a 10 ans : « J’avais attrapé entre quinze et vingt de ces méduses en une journée. » Il déplore que les autorités ne l’aient pas cru à l’époque. « Les gens semblent avoir du mal à comprendre qu’une méduse de la taille de votre pouce puisse être aussi dangereuse. »

Suite à la découverte récente du Pr Seymour, le Surf Saving Life Queensland (SLSQ) a passé des filets dans la zone mais sans capturer aucune méduse. Cependant une dizaine d’hospitalisations pour piqûre ont été enregistrés ces dernières semaines (sans que l’on sache s’il s’agissait bien de méduse irukandji). Par mesure de précaution, le SLSQ a appelé à la prudence : « Il est strictement déconseillé de se baigner sur la côte ouest de l’île tant que la météo reste chaude et humide, et encore plus lorsque les vents viennent du nord, ce qui a tendance à rabattre les méduses près des côtes » a déclaré Craig Holden, directeur régional. « Si vous vous faites piquer, traitez la piqûre le plus vite possible avec du vinaigre et appelez immédiatement le 000 pour une assistance médicale. » Une manière de rappeler aux visiteurs de l’île d’avoir toujours sur eux une bouteille de vinaigre. En parallèle, le SLSQ continuera de passer quotidiennement ses filets au large de la partie occidentale de l’île pour capturer les éventuelles méduses.

D’après le Pr Seymour, les méduses irukandji, qui sont une espèce tropicale, vont continuer à migrer vers le sud du fait de l’augmentation de la température de l’eau. « Nos données prouvent que cette espèce tropicale s’est déjà déplacée de Townsville jusqu’à l’extrémité sud de Fraser Island au cours des 50 dernières années, » explique-t-il. Il ne fait pour lui aucun doute qu’elles atteindront la Sunshine Coast dans les décennies à venir…

Source : abc.net.au

 

Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Comments
NCT
Share With: