fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuHunstman au petit déjeuner, le cauchemar vécu par un animateur de TV australien
DWWIHCUV4AAlcv1

Hunstman au petit déjeuner, le cauchemar vécu par un animateur de TV australien

tfm

Un réveil made in Australia. Le 18 février dernier, alors qu’il s’apprêtait à préparer le petit-déjeuner de ses enfants, l’animateur de télévision australien Marc Fennell a fait une sympathique découverte dans sa cuisine.

Tranquillement installées sur la porte de sa cuisine, deux magnifiques araignées Huntsman, connues pour leurs longues pattes velues et leur vélocité de déplacement. Marc Fennell a publié une photo des bébêtes sur Twitter, commentant : « A certains moments, je me demande vraiment ce que je fabrique en Australie. Quand mes enfants m’ont demandé à 7 heures ce matin si nous devions aussi préparer le petit-déjeuner pour l’araignée, ça faisait partie de ces moments ».

Sparassidae de leur nom latin, les araignées Huntsman peuvent impressionner par leur taille, qui peut atteindre les 30 centimètres de large. Elles ne sont pourtant pas dangereuses pour l’Homme, leur morsure ne provoquant que des douleurs locales et de petites enflures. Très fréquentes en Australie, ces charmantes bestioles sont d’ailleurs souvent laissées intentionnellement dans les maisons, car elles y chassent efficacement les cafards, moustiques et autres insectes peu ragoûtants.

Avis néanmoins aux arachnophobes, une femelle Huntsman peut pondre jusqu’à 200 oeufs à la fois. Autrement dit, si vous découvrez une Huntsman dans votre cuisine, gardez donc à l’esprit qu’elle vient peut-être de mettre au monde deux centaines de ses congénères sous votre évier. Et pour parfaire le tableau, n’oubliez pas non plus cette révélation faite en 2016 par le Central Coast Australian Reptile Park du NSW qu’un habitant de Sydney a de fortes chances à l’âge de 35 ans d’avoir déjà eu plusieurs Huntsman se baladant sur son visage durant son sommeil. Bonne nuit !


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: