fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAttentats de Paris: les condoléances en français du Premier ministre australien
turnbull

Attentats de Paris: les condoléances en français du Premier ministre australien

tfm

Le Premier ministre australien, Michael Turnbull, a présenté lundi en français les condoléances de son pays à la France après les attentats de Paris, et affirmé que les terroristes ne gagneraient pas.

« Vous avez nos plus sincères condoléances et notre plus forte solidarité », a déclaré le chef du gouvernement lors d’un discours au parlement, en présence de l’ambassadeur de France Christophe Lecourtier.

Poursuivant son allocution en anglais, M. Turnbull a dit que la lutte contre le financement du terrorisme et contre l’utilisation des réseaux sociaux aux fins de propagande figuraient parmi ses priorités.

« Les terroristes veulent que nous courbions l’échine devant leur volonté, que nous soyons effrayés, que nous changions nos modes de vie et que nous abandonnions nos valeurs », a-t-il dit à Canberra, où son comité de sécurité nationale est réuni pour parler de la menace terroriste après les attentats du 13 novembre en France.

« Si nous le faisons, alors ils gagneront. Mais ils ne vont pas gagner, nous ne les laisserons pas gagner. »

A en croire un sondage réalisé auprès de 1.573 personnes pour le journal The Australian, 76% des Australiens pensent qu’un attentat dans leur pays est inévitable, très probable ou même probable.

Le patron de l’antiterrorisme au sein de la police fédérale australienne, Neil Gaughan, a déclaré de son côté à la chaîne ABC que ses services surveillaient étroitement un groupe de 12 hommes susceptibles de vouloir commettre un attentat.

« Il ne fait aucun doute qu’il existe un petit groupe à Sydney engagé dans des activités visant à contrarier le mode de vie australien« , a-t-il dit.

Selon la chaîne, ce groupe compte au total 19 personnes, dont sept sont derrière les barreaux.

« Si des infractions sont commises, nous procédons à des arresrations », a dit M. Gaughan. « Si nous ne sommes pas dans ce cas de figure, nous réfléchissons aux mesures de contrôle judiciaire. »

Ces mesures impliquent notamment des écoutes téléphoniques ou des surveillances physiques.

L’Australie a relevé en septembre 2014 son niveau de menace terroriste et a depuis mené une série de raids antiterroristes. Le gouvernement affirme avoir déjoué six projets d’attentats en un an

Canberra a également adopté un train de mesures antiterroristes comme la pénalisation de tout voyage vers des destinations considérées comme des foyers du terrorisme et le déblocage de 1,3 milliard de dollars australiens (893 millions euros) de financements supplémentaires pour la police et les agences de sécurité.

L’aviation australienne est engagée en Irak et en Syrie contre le groupe Etat islamique.

Comments
franckprovost
Share With: