Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAu Melbourne Zoo, une expo qui regarde les animaux dans les yeux
Eastern Barred Bandicoot_Australia_6531 Must Credit. See Word Doc

Au Melbourne Zoo, une expo qui regarde les animaux dans les yeux

Du 1er juillet au 30 septembre, le zoo de Melbourne accueille une exposition exceptionnelle, tant par son contenu que par sa portée. Pour la première fois dans l’hémisphère sud, elle dévoile quelques 50 portraits animaliers réalisés par le grand photographe Joel Sartore, dans le cadre de son projet The Photo Ark.

Ce programme ambitieux est né d’un constat simple. Joel Sartore, collaborateur régulier du National Geographic : « Il est fou de penser que l’on peut détruire les espèces et leur écosystème les uns après les autres sans que cela affecte l’humanité. Quand on sauve des espèces, c’est aussi nous-mêmes que nous sauvons. » Il y a 12 ans, il décide donc de documenter l’ensemble des animaux dont l’homme prend soin dans les zoos ou réserves naturelles du monde entier. Au total, il prévoit d’immortaliser 12 000 d’entre eux, sachant que 6 500 sont déjà dans la boîte. Ce travail de longue haleine durera encore… 10 ans.

Les images de l’exposition « National Geographic Photo Ark » de cet hiver comprennent notamment quelques portraits des espèces les plus menacées du sud de l’Australie, réalisés au zoo de Melbourne lui-même et au Healesville Sanctuary. Les visiteurs pourront ainsi comparer la photo et son sujet dans un même lieu : original et, surtout, très émouvant.

« Peut-être qu’une série de portraits réalisés aussi simplement et proprement que possible nous donnera une chance de regarder les animaux dans les yeux et de voir la beauté, la grâce et l’intelligence de toutes ces créatures avec qui nous partageons la planète. Le fond noir ou blanc met tout le monde sur un pied d’égalité, faisant de la souris un être tout aussi grand que l’éléphant. Dans ces portraits, ils sont tous égaux. »

Poissons, mammifères, reptiles, oiseaux, invertébrés… : il ne tient qu’à nous de préserver cette faune menacée. Cette belle exposition ne dit rien d’autre finalement. Mais le message commence à passer. Après que certaines images ont été projetées sur l’Empire State Building de New-York ou sur la Basilique Saint-Pierre de Rome, il était temps qu’elles arrivent à Melbourne où touristes et habitants pourront enfin les admirer, en toute lucidité.

The National Geographic Photo Ark du 1er juillet au 1er octobre 2017

Leopard Lodge – Melbourne Zoo – Elliott Ave, Parkville VIC 3052

>> Exposition incluse avec le billet d’entrée générale. Infos ici.

(C) Photo : eastern barred bandicoot – Joel Sartore – The Photo Ark

* Les citations sont issues du site du photographe.

Comments
APC_home
Share With: