fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralia 21 : le nouveau rapport pour la dépénalisation des drogues
drogue

Australia 21 : le nouveau rapport pour la dépénalisation des drogues

NCT

D’anciens Ministres et Commissaires de police australiens publient un nouveau plan de réforme dans lequel ils souhaitent autoriser la dépénalisation des drogues.

 

Un groupe d’anciens Premiers ministres, de Commissaires de police et de Défenseurs des droits de la personne préconisent la dépénalisation dans le cadre d’une vaste réforme anti-drogue.

L’ancien Premier ministre, Bob Carr, du Parti travailliste, et Jeff Kennett, ancien Ministre du Parti libéral de l’Etat de Victoria vont lancer ce lundi le rapport Australia 21 qui appelle à mettre un terme à la criminalisation des consommateurs de drogues.

Le rapport intitulé “Comment répondre plus efficacement aux dangers des drogues” propose 13 recommandations pour lutter contre les les drogues et pour simplifier le système de justice pénal actuel.

 

En voici quelques unes :

 

  • Supprimer les sanctions pour possession et consommation de drogues
  • Améliorer les systèmes de santé et l’assistance sociale aux jeunes qui souffrent de toxicomanie
  • Instaurer un marché réglementé “blanc” pour lutter contre le marché noir des drogues

 

Ce rapport est également co-signé par plusieurs membres de la justice australienne, dont quatre anciens Commissaires de police et Commissaires adjoints, deux anciens Chefs du service correctionnel, un ancien Juge de la Cour suprême, et un ancien Directeur des poursuites pénales.

L’idée d’un tel rapport est née en septembre 2015 lors d’un débat à l’Université de Sydney présidé par Mick Palmer, ancien Commissaire de la Police fédérale australienne et de la Police du Territoire du Nord.

 

Selon Mick Palmer, le système actuel est “gravement brisé, inefficace et même contre-productif”. “Nous devons être assez courageux pour envisager une approche nouvelle et différente”, a t-il ajouté.

Dans le rapport Australie 21, la drogue est perçue comme un problème de santé et de société et non comme quelque chose d’illégale. Cette approche a été adoptée dans 11 Etats américains, plusieurs pays d’Europe occidentale, mais aussi en Inde, au Brésil, en Colombie, et au Mexique – entre autres -.

 

Il s’agit du troisième rapport sur la Réforme du droit des drogues en Australie. Chaque année, 80 000 personnes sont arrêtées en Australie pour consommation de drogues.

 


Source : www.theguardian.com

Source Image : LeszekCzerwonka/Getty Images/iStockphoto

Comments
NCT
Share With: