fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralie: la tuerie de Margaret River a décimé toute une famille
margaret river murder

Australie: la tuerie de Margaret River a décimé toute une famille

tfm

Les sept personnes retrouvées mortes dans une propriété rurale près de Margaret River en Australie étaient issues de trois générations d’une même famille, a annoncé samedi la police au lendemain de la découverte de la pire tuerie dans le pays depuis 22 ans.

Parmi les victimes, tuées lors de meurtres suivis de suicide a confirmé à la presse le commissaire Chris Dawson, figuraient Katrina Miles, 35 ans, et ses quatre enfants –trois garçons et une fille, âgés de huit à 13 ans. Leurs corps ont été retrouvés dans un abri d’une propriété rurale à Osmington, près de la région viticole réputée de Margaret River dans l’ouest de l’Australie.

Les deux autres victimes sont les parents de Katrina Miles, Cynda Miles, 58 ans, dont le corps a été retrouvé dans la maison principale, et Peter Miles, 61 ans, dont la dépouille a été découverte à l’extérieur.

Trois armes à feu avec des permis au nom de Peter Miles ont également été retrouvées, a ajouté le commissaire.

Selon lui, il est trop tôt pour identifier quel membre de la famille est à l’origine de la tuerie.

« La police ne croit pas que d’autres personnes soient impliquées dans ce meurtre », a-t-il souligné. « Nous ne sommes pas à la recherche d’autres suspects ».

La police avait été alertée par un appel téléphonique, émis depuis la propriété par une « personne de sexe masculin », apparemment le tueur, a précisé Chris Dawson.

La police a diffusé un communiqué de proches de la famille, anonymes, expliquant être « anéantis par cet événement. Nous sommes sous le choc et encore en train d’essayer de comprendre ce qui a pu se passer ».

Ce genre de tuerie est rare en Australie où les lois sur les armes à feu sont très strictes. Toutes les armes doivent être enregistrées mais bon nombre sont importées illégalement dans l’immense pays-continent par le crime organisé.

Il s’agit de la pire tuerie en Australie depuis un massacre qui avait fait 35 morts en 1996 à Port Arthur, en Tasmanie.

Selon les médias locaux, Katrina et Cynda Miles avaient posté des messages sur Facebook faisant référence aux enfants comme étant tous autistes et scolarisés à la maison.

Une voisine a expliqué au journal The West Australian avoir été réveillée par des tirs espacés aux alentours de 4 heures du matin vendredi (20h00 GMT jeudi), mais avoir pensé qu’il s’agissait de quelqu’un tirant sur des kangourous, nombreux dans le secteur.

Felicity Hanes, une voisine, a déclaré à la chaîne australienne ABC que la famille concernée était « des voisins attentionnés ».

« Ils étaient très engagés dans la communauté, ils faisaient de leur mieux pour qu’elle soit sûre, c’est pour cela que c’est si choquant », a-t-elle dit.

Osmington, au sud de Perth, est une destination touristique prisée pour son vin, son surf et la beauté de ses paysages.

 

Source: AFP


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: