fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralie: Turnbull affaibli après avoir sauvé son poste de justesse
supersturday

Australie: Turnbull affaibli après avoir sauvé son poste de justesse

NCT

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a appelé mardi ses troupes à l’unité, après avoir sauvé son poste de justesse lors de la plus grave crise politique de son mandat.

Alors que son Parti libéral (centre-droit) est à la traîne dans les sondages face aux travaillistes à un an des élections, M. Turnbull, considéré comme un modéré, a été contraint de remettre en jeu son mandat lors d’un vote interne, et ce pour mettre fin aux rumeurs le disant menacé par son ministre de l’Intérieur Peter Dutton.

La zizanie était apparue au grand jour lundi lorsque le Premier ministre avait été contraint, faute de soutien dans son camp, de renoncer à son projet d’inscrire dans la loi l’objectif de l’Australie en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Après une semaine de contestations M. Turnbull a décidé mardi de déclarer son poste vacant, provoquant un vote interne qu’il a remporté par 48 voix contre 35 pour M. Dutton, mais qui a néanmoins fragilisé sa position.

« Il est vraiment important que nous mettions ces différences de côté et que nous poursuivions notre travail, qui est de nous occuper des 25 millions d’Australiens qui nous ont placés là où nous sommes », a dit M. Turnbull après le vote.

« Nous savons que la désunion sape les capacités de tous les gouvernements à faire leur travail. Et l’unité est absolument capitale. »

M. Dutton, qui gérait un superministère englobant la police, l’immigration ou encore les renseignements, a annoncé sa démission.

L’ancien dirigeant du Parti libéral John Hewson, qui travaille aujourd’hui à l’école de politique publique de l’Université nationale australienne, a estimé que M. Turnbull était affaibli et qu’il risquait de faire face à d’autres tentatives de « putsch » dans les prochaines semaines.

« C’était un galop d’essai et je m’attends à ce qu’ils (ndlr: M. Dutton et ses partisans) le refassent en septembre », a-t-il dit, en affirmant que cette affaire relevait de « la revanche et de l’égo ».

M. Trunbull était arrivé à la tête du gouvernement en septembre 2015 en renversant son prédécesseur Tony Abbott, qui appartient au même parti.

« M. Abbott veut sa revanche et M. Turnbull est dans une position délicate », a dit M. Hewson.

Depuis l’arrivée du travailliste Kevin Rudd en 2007 à la tête du gouvernement, après une décennie de « règne » du libéral John Howard, l’Australie a connu une valse des Premiers ministres.

Kevin Rudd a été renversé par la travailliste Julia Gillard en 2010 avant de reprendre le pouvoir en 2013, et de le céder à nouveau quelques mois plus tard lors des législatives à Tony Abbott, lui-même renversé par M. Turnbull.

—————————————–

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: