fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralie : un test en ligne de deux minutes pour détecter vos cancers de la peau
Doctor, dermatologist, hands examines a birthmark of patient.

Australie : un test en ligne de deux minutes pour détecter vos cancers de la peau

gjfood

Alors que les mélanomes tuent en moyenne cinq personnes par jour en Australie, une équipe de chercheurs vient de dévoiler un test en ligne permettant à chacun de déterminer ses risques de contracter ces cancers de la peau.

Il répond au doux nom de Melanoma Risk Predictor. D’ores et déjà accessible en ligne ici, ce test élaboré par des chercheurs du Queensland vise à prédire votre pourcentage de chances de contraction d’un mélanome, ou cancer de la peau, pour les trois ans et demi à venir. Ciblant en particulier les 40 – 70 ans, le test est basé sur une étude menée auprès de 42 000 personnes pendant huit ans par le QIMR Berghofer Medical Research Institute, .

Afin de déterminer votre taux de risque, le test utilise sept facteurs, dont l’âge, le sexe, la capacité à bronzer, ou encore le nombre de grain de beauté. Pour le Professeur David Whiteman, du QIMR Berghofer, le Melanoma Risk Predictor est « l’instrument le plus efficace » développé à ce jour pour prédire les risques de développement de mélanomes, en raison de sa facilité d’utilisation  : « Le test est extrêmement facile à réaliser : pour indiquer par exemple votre nombre de grains de beauté, vous avez simplement à choisir entre plusieurs photos de personnes ayant plus ou moins de grains de beauté sur leur peau ». « Il n’y a aucune connaissance à avoir, c’est seulement une série de questions très simples. »

L’objectif du test est de détecter le plus tôt possible l’apparition des mélanomes, avant que ceux-ci n’entrent dans des stades avancés bien plus difficiles à traiter.« La détection précoce est primordiale pour traiter efficacement les cancers de la peau », explique le Pr. David Whiteman. « Idéalement, chacun devrait aller voir son médecin pour se faire examiner et voir si des examens réguliers sont nécessaires ou pas – mais tout le monde ne le fait pas. L’intérêt de ce test en ligne, c’est qu’il permet aux personnes les plus à risques de prendre conscience du danger, les incitant ainsi à aller consulter. »

L’Australie figure parmi les pays les plus touchés par les cancers de peau. Exposition prolongée au soleil, couche d’ozone très fine filtrant peu les UV, population à la peau majoritairement claire… En 2018, on estime à 2000 le nombre de décès qui seront dus à un cancer de la peau dans le pays, tandis que 14 000 nouveaux cas de cancer devraient être détectés avant la fin de l’année. Chaque année, le traitement des mélanomes coûtent environ 200 millions de dollars à l’Australie.

Sources : au.news.yahoo.com ; abc.net.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: