fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAvec Sexpo, les robots sexuels arrivent en Australie
18bates2-inyt-jumbo

Avec Sexpo, les robots sexuels arrivent en Australie

franckprovost

Du 14 au 17 juin prochain, Sydney accueillera Sexpo, une manifestation dédiée à l’industrie du divertissement pour adultes. Cette année, le thème de ce rendez-vous haut en couleur sera « Feel the Future », en référence à la toute dernière génération de robots sexuels exposés pour la première fois en Australie. L’événement s’annonce fascinant. 

Durant trois jours, la température risque de monter à l’International Convention Center à Darling Harbour : stands présentant des produits érotiques, espace avec casques à réalité virtuelle, danseurs, présence de stars internationales et australiennes de films pornographiques, compétition de strip-tease amateur , mais surtout,  présentation des tout derniers robots sexuels, nouveau phénomène tendance.

fembot3 » Elle est blonde, des lèvres pulpeuses dessinent son visage, sa voix est douce et agréable. Elle connaît vos moindres désirs et veut en apprendre davantage sur vous. «  Voici la manière dont l’entreprise américaine Realbotix présente Harmony, son dernier modèle de robot sexuel vendu à 15 000 US $ l’unité. Les visiteurs pourront observer de leur propre yeux à l’ICC ses incroyables capacités pour le moins troublantes. « Harmony est complètement interactive », explique Bentleigh Gibson, directeur de Sexpo en Australie. « Vous pouvez avoir une vraie conversation avec elle, car elle mémorise des faits et des personnes. » Avec ces nouveaux robots, l’industrie du divertissement pour adultes s’est, selon lui, lancée dans une véritable révolution technologique.

Cet intérêt croissant pour le développement des robots sexuels suscite beaucoup de débats et ouvre la porte à un imaginaire que l’on pensait réservé aux films et séries télévisées comme Westworld ou Real Humans. 

Vers l’isolation sociale ?

Certains experts estiment que les robots sexuels détruiraient la capacité des individus à avoir des relations sexuelles saines. Noel Sharkey, travaillant pour the Foundation for Responsible Robotics, estime que ces machines feraient « perdre tout sens de la vie à leurs utilisateurs » et transformeraient ces derniers en « zombies »

M. Gibson pense au contraire que ces robots réalistes peuvent réellement aider certaines personnes dans le développement de leur vie sexuelle.  « Ces robots peuvent être bénéfiques pour des utilisateurs souhaitant explorer leurs curiosités dans un environnement sûr et sécurisé. Je pense à des personnes souffrant de handicaps physiques ou rencontrant des problèmes à agir en société, mais aussi à des individus très timides par rapport à leur intimité. 

Les femmes, premières victimes ?

Des défenseurs des droits des femmes sont également montés au créneau ces dernières années, en dénonçant la représentation et le rôle des femmes qui se dégageaient de ces robots sexuels.  La FFR (Foundation for Responsible Robotics), qui oeuvre pour un développement responsable et régulé des robots, estime que ces gadgets risquent de renforcer l’objectivation et la banalisation de la violence sexuelle dont les femmes seraient les premières victimes. « Créer une représentation pornographique du corps féminin via une machine active fait de ce dernier une marchandise, » clament les membres de la fondation. Pour Kathleen Richardson, fervente opposante aux robots sexuels et fondatrice de l’ONG Campaign Against Sex Robots, c’est une façon de perpétuer les inégalités entre les sexes.

87f156be94bebf7a7ee5a2ee7102ba31Cependant, le directeur de Sexpo rappelle que l’engouement pour les robots sexuels est également sensible du côté du sexe féminin.  » Nous attendons, lors de ces trois jours d’exposition, une forte présence de femmes, accompagnées de leur compagnon ou se rendant ici avec un groupe d’amies.  » D’ailleurs, même s’il ne sera pas exposé à Sydney, un homologue masculin d’Harmony existe bel et bien. Il se prénomme Henry et dispose des mêmes fonctionnalités que sa version féminine.

Cette révolution technologique dans l’industrie du divertissement pour adultes est donc accessible à tous, qu’importe le sexe ou l’orientation sexuelle des utilisateurs. Si l’envie de vivre une expérience hors du commun vous prend, et que vous avez quelques économies, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.

Sexpo du 14 au 17 juin à Sydney, International Convention Centre (ICC), Darling Harbour. Tickets à partir de 25 $ en ligne/28$ sur place.

 


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: