Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuChantiers sans fin à Sydney : les commerces n’en peuvent plus !

Chantiers sans fin à Sydney : les commerces n’en peuvent plus !

multifocus

Certains commerçants de Sydney vont devoir supporter leur deuxième, voire troisième Noël dans la pagaille des travaux engagés pour la construction d’une voie ferrée légère, projet à 2,1 milliards de dollars.

Les travaux, qui s’étendent sur George street entre King et Market streets,  devaient être finis en août l’année dernière, mais les commerçants, comme l’enseigne de cosmétique Jurlique, doutent qu’ils seront terminés avant ce Noël, leur meilleure période de l’année.

La directrice de Jurlique, Ellie Yu, a déclaré que la circulation piétonnière à l’extérieur du magasin a diminué significativement cette année, mettant ses ventes à mal : « Cette année était pire que 2016. J’espère qu’ils finiront bientôt et que cela n’affectera pas notre quatrième Noël. »

Les commerçants ont également expliqué que le bruit et la poussière continuent de faire fuir les clients, en particulier les touristes. Le quartier était pourtant connu pour son animation.

Les travaux ont également forcé certains professionnels de George Street ou issus d’autres parties de la route de 12 km du quartier des affaires à Randwick et Kensington, à fermer ou se déplacer. Plusieurs commerces ont vu leurs revenus plonger l’année passée.

ALTRAC, le groupe, responsable de la ligne, se refuse à donner une date définitive à propos de la fin des travaux dans les quartiers des affaires ou à Surry Hills. Il indique simplement que la pose de rails est terminée dans 7 des 31 zones concernées. Pour autant, cette information importante ne signifie pas le bout du tunnel puisqu’il faut encore poser les pavés et les bordures à certains endroits.

Downtown Souvenirs, à l’opposé du Queen Victoria Building (QVB), a annoncé que ses revenus ont chuté de 40 % depuis le début des travaux en 2015.

Martin & Stein, une bijouterie, a souligné que les travaux ont séparé les piétons entre l’est et l’ouest de George Street.

A Surry Hills, le propriétaire d’Ouroboros Wholefoods Cafe, Emanuel Tzirtilakis, a déclaré que ses revenus ont baissé de 30 % depuis l’année passée à cause des constructions en cours sur Devon Street. Son établissement s’ouvre sur un gros trou qu’il surnomme « le Grand Canyon ».

D’après le projet initial du gouvernement, les travaux majeurs le long de la route devraient être achevés l’année prochaine, permettant des tests deux mois dans la foulée.

« Nous avons rencontré des difficultés durant la construction et certaines zones prennent plus de temps que prévu » a reconnu ALTRAC.

Transport for NSW a également expliqué « qu’ils travaillent sans relâche pour maintenir la circulation piétonnière dans la zone, » tout en restant à l’écoute des commerces et en s’assurant qu’ils reçoivent les informations et outils de signalisation nécessaires.

De son côté, Angela Vithoulkas, conseillère de City of Sydney et propriétaire de VIVO Café sur George Street, a insisté sur le fait que les commerçants voulaient simplement savoir combien de temps il faudra pour achever ces travaux afin d’organiser leur activité.

« J’ai fait face à trois mauvais Noël au lieu d’un seul et on n’a toujours pas de date de fin. » Eprouvant.

 

Source : smh.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
nbarney
Share With: