fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeLife StyleMelbournePlan familleChercheurs d’or, offrez-vous une ruée vers Sovereign Hill !
20170126-_72I3863

Chercheurs d’or, offrez-vous une ruée vers Sovereign Hill !

franckprovost

20170126-_72I3953Sous un soleil de plomb, les orpailleurs font tourner leur batée à la recherche de paillettes d’or qui leur apporteront peut-être la fortune. Dans le saloon, on commente les derniers potins, dont le spectacle osé de la trop fameuse Lola Montes. Plus loin, une petite communauté s’organise autour d’un temple chinois. Non, vous n’êtes pas au cinéma, mais en plein cœur de Sovereign Hill, un parc d’attraction qui vous propulse dans le passé avec un incroyable souci du détail historique.

Une formidable reconstitution

20170126-_72I3947Fondé en 1970 sur 25 hectares de terre à Ballarat, Sovereign Hill a réussi le pari de recréer de toutes pièces une vraie ville des années 1850, du temps de la ruée vers l’or dans la région. Boutiques, mine, maisons ou tentes, école, église, théâtre… : aucun bâtiment ou métier n’a été oublié grâce à l’énorme travail de recherche mené par les équipes grâce aux archives de l’époque.

Aujourd’hui, 350 employés, souvent en costume, font vivre l’endroit, épaulés par plus de 250 bénévoles, sans compter les chevaux, chèvres, moutons, poules ou cochons tous bien vivants. On s’y croirait et, finalement, seuls les visiteurs dépareillent dans cet environnement pittoresque et haut en couleur, où même la poussière ou la patine du temps semblent authentiques.

Chaque année, le parc accueille 500 000 personnes dont de nombreux Chinois qui marchent dans les pas de leurs ancêtres. En effet, nombre d’entre eux sont arrivés en Australie à cette période pour tenter leur chance et faire fortune dans les Goldfields. Beaucoup sont finalement restés.

Le pari réussi de l’immersion 

Vous pouvez pleinement participer, et c’est là tout le plaisir de la chose. En plus de vaquer (en costume, si vous le souhaitez) dans la vaste ville, plusieurs spectacles sont proposés au cœur de la mine pour revivre les heures noires ou glorieuses de l’industrie. Il est aussi possible de faire un tour en carriole, de fabriquer des bougies ou d’acheter des lollies dans une belle boutique spécialisée.

20170126-IMG_20170126_151808Mieux encore, petits et grands peuvent retrousser leurs manches pour tenter de trouver quelques pépites d’or dans un coin de rivière… un expert en la matière vous expliquera la technique, car il faut avoir l’oeil et le tournemain.

Enfin, impossible de repartir sans prendre une place pour le spectacle son et lumière qui retrace le sanglant épisode de la rébellion d’Eureka – c’est elle qu’on dit à l’origine de la démocratie en Australie. Les effets sont superbes et le cours d’histoire prodigué est tout simplement passionnant. Si vous craignez de rentrer tard, sachez qu’il est possible de loger sur place à des conditions plus ou moins luxueuses, selon votre budget.

Valentine Sabouraud

Sovereign HillEt si vous tentiez une photo d’époque ? L’enseigne Red Hill vous invite dans l’un de ses trois salons pour une séance en costume. Tenue de soirée, de bar, de lady, de mineur ou de Chinois : c’est vous qui choisissez. Vous prenez ensuite la pose devant un décor peint avec petite table à vos côtés, vase fleuri, et accessoires variés. En un rien de temps, le photographe en chef passe derrière son appareil à soufflet pour immortaliser le moment. Quelques minutes après, il vous remet votre portrait, en noir et blanc ou en sépia… un joli souvenir à emporter et à encadrer. Pensez à réserver !

>>> Entrée : 55,50 $ par adulte et 25$ pour un enfant, prix famille et offres spéciales pour deux jours et /ou nuitée. Pour en savoir plus, c’est là.

Ballarat est situé à 120 km environ au nord-ouest de Melbourne.

(C) photos (sauf la dernière) : G. Sabouraud

—————————————–—————————–

Suivez-nous sur Facebook ou Instagram 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter 

Des idées, des commentaires ? Partagez-les avec redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: