fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuChine: 18 employés du géant australien du jeu Crown Resorts arrêtés
skynews-img-1200-745-1300

Chine: 18 employés du géant australien du jeu Crown Resorts arrêtés

franckprovost

Le géant australien des jeux d’argent, Crown Resorts, s’est inquiété lundi de l’arrestation en Chine de 18 de ses employés, soupçonnés selon la presse australienne d’avoir illégalement démarché les grosses fortunes chinois.

Ce coup de filet a initialement été annoncé en fin de semaine par des médias australiens.

L’Australian Broadcasting Corporation rapporte que les employés ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur les efforts faits par le groupe pour convaincre des Chinois fortunés d’aller dépenser leur argent dans les casinos étrangers.

Les casinos ne sont pas autorisés à démarcher ouvertement en Chine.

L’Australian Financial Review avance de son côté que les 18 pourraient avoir été ciblés dans une opération de police en cours en Chine visant à stopper les flux illicites de capitaux chinois vers l’étranger.

Le quotidien fait état de descentes de police à Shanghaï, Pékin, Canton et Chengdu.

« En ce qui concerne les informations de presse de ce week-end, Crown Resorts Limited pense que le vice-président exécutif (de la division) VIP International, Jason O’Connor, figure parmi les 18 employés de Crown qui ont été arrêtés par les autorités chinoises », a annoncé lundi le groupe dans un communiqué.

« A cette heure, Crown n’a pas été en mesure de parler avec ses employés et travaille étroitement avec le département des Affaires étrangères et du Commerce pour prendre contact avec ses employés et s’assurer de leur bien-être », poursuit le groupe.

« Crown ignore pourquoi ses employés ont été arrêtés. »

Interrogé par l’AFP, le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que des Australiens avaient été « arrêtés par les autorités chinoises pour des infractions présumées aux lois sur les jeux d’argent ».

« Une enquête est en cours », a-t-il ajouté.

Trois Australiens figurent parmi les employés de Crown arrêtés, a indiqué lundi après-midi dans un communiqué la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop. Les trois ont été interpellés à Shanghaï.

Le groupe Crown -détenu à 53% par le milliardaire australien James Packer- compte des casinos dans le monde entier, et notamment à Macao, seule ville chinoise où les jeux d’argent sont autorisés.

Il est notamment associé avec le Hongkongais Melco International dans une coentreprise majoritaire dans Studio City, un casino géant de Macao qui a ouvert en octobre 2015.

Le titre de Crown a dégringolé lundi à la Bourse de Sydney, où il a clôturé à moins 13,90%, à 11,15 dollars australiens (7,7 euros).

L’ancienne colonie portugaise a été la victime collatérale d’une importante campagne anti-corruption lancée en 2014 par le président chinois Xi Jinping, qui a obligé la ville à se diversifier, et à viser désormais une clientèle de masse plutôt que les plus gros portefeuilles.

AFP

Comments
NCT
Share With: