Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuCIO : Paris organisera les Jeux Olympiques 2024, Los Angeles ceux de 2028
JO Paris

CIO : Paris organisera les Jeux Olympiques 2024, Los Angeles ceux de 2028

gjfood

Le Comité International Olympique (CIO) a officialisé mercredi à Lima l’attribution des jeux Olympiques 2024 à Paris et de l’édition suivante, en 2028, à Los Angeles au terme d’un vote à l’unanimité validant l’accord trouvé entre les deux villes.

Sous une pluie drue, des anneaux olympiques géants ont été dévoilés mercredi sur l’esplanade du Trocadéro à Paris, face à la Tour Eiffel, à la suite de l’annonce officielle.

Avec la Tour Eiffel scintillante en arrière plan, les anneaux de cinq mètres sur douze ont été éclairés par des projecteurs vers 20h00, peu après le vote décisif et unanime du Comité international olympique, réuni en session plénière à l’autre bout du monde à Lima, au Pérou.

La célébration s’est déroulée quasiment dans l’anonymat, le public présent au Trocadéro n’excédant pas la cinquantaine de personnes.

Etaient notamment présents d’anciens sportifs de haut comme le judoka Thierry Rey ou le nageur Alain Bernard, ainsi également que quelques dirigeants de fédérations sportives.

 

« Des Jeux modestes » promis par les deux villes

Paris, battue pour 1992, 2008, 2012, n’avait plus accueilli les JO depuis 1924 après l’édition de 1900, alors que Los Angeles a organisé les Jeux en 1932 et 1984.

Les deux métropoles étaient à l’origine candidates pour l’édition 2024. Comme Hambourg, Rome et Budapest. Après le renoncement de ces dernières, le CIO a oeuvré pour organiser, à Lima, une double attribution, 2024 et 2028, afin de ne pas éliminer l’une de ces « deux excellentes candidatures », selon le président de l’instance, Thomas Bach.

En juillet, alors que la capitale française restait inflexible sur 2024, Los Angeles avait renoncé à cette édition pour reporter sa candidature sur 2028.

Les 84 membres du CIO présents au Pérou ont tous validé cette répartition qui rassure l’institution olympique confrontée à une pénurie de candidatures.

Au terme de l’accord tripartite conclu entre les deux villes et le CIO, Los Angeles recevra 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d’euros), soit 100 millions de plus que la capitale française.

Les deux comités de candidature ont promis des Jeux modestes, reposant majoritairement sur les infrastructures existantes et dotés de budgets nettement inférieurs à ceux observés sur les dernières éditions: 6,6 milliards d’euros pour Paris, pour 4,5 milliards à Los Angeles, alors que les Jeux de Londres-2012 et de Rio-2016 avaient dépassé les 11 milliards de dépenses.

Source : AFP

>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
Share With: