Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuColloque scientifique : la France et l’Australie au chevet des récifs coralliens
Corail

Colloque scientifique : la France et l’Australie au chevet des récifs coralliens

multifocus

Mercredi dernier, la goélette de l’expédition Tara a quitté Sydney pour rejoindre la Grande Barrière de corail et reprendre ses activités scientifiques. Un jour avant le départ du bateau, Le Courrier Australien a pu assister à un séminaire organisé par l’Ambassade de France durant lequel plusieurs scientifiques et spécialistes se sont réunis pour défendre la lutte contre la destruction des récifs coralliens. L’occasion de revenir sur ces « forêts tropicales de la mer », de plus en plus confrontées aux menaces du réchauffement climatique.

Quels enjeux pour ce séminaire lié à l’expédition Tara?

Confortablement installés au théâtre du Maritime Museum de Sydney, nous écoutons les présentations des scientifiques et experts qui passent l’un après l’autre devant le public. Un enseignement complet et particulièrement instructif qui en a ravi plus d’un : « Je trouve cela vraiment incroyable que l’on soit tous réunis ici pour discuter et échanger sur un sujet unique et inspirant comme celui-ci », rapporte une étudiante.

IMG_3383

Première partie sur le rôle de la recherche scientifique dans la survie et la protection des récifs coralliens

Bien plus qu’un simple cours sur les effets du réchauffement climatique, ce séminaire est un beau témoignage d’une amitié unique et étroite entre la France et l’Australie autour d’un thème environnemental de grande ampleur. Comme l’indique Penelope Wensley, ancienne Ambassadrice australienne pour l’environnement et ancienne Gouverneure du Queensland : « Ce séminaire est un exemple des possibilités de collaboration pour l’environnement élargies entre la France et l’Australie qui pourrait devenir un message à transmettre à l’international. » Pour Serge Planes, Directeur scientifique de Tara Pacific : « C’est l’occasion de faire connaître et de mettre en avant l’écosystème corallien et les gros stress qu’il subit de manière générale ». Il poursuit : « C’est surtout important de montrer que c’est actuellement l’un des écosystèmes les plus perturbés de la planète et qu’il est en situation de stress extrême ».

IMG_3397

Photo regroupant les personnes présentes au séminaire accompagnées des intervenants

En effet, selon les données apportées par Tara, 20% des récifs ont déjà été détruits et 35% sont en voie d’extinction. Comme l’ont indiqué de nombreux intervenants, il est nécessaire d’entamer une véritable action internationale pour assurer la survie de ces récifs.

Comment ?

Par la mise en place de politiques de conservation adaptées. « Il ne s’agit pas de fermer la zone et d’instaurer des règles contraignantes. Il faut simplement arriver à faire des choses et à en limiter d’autres pour que tout le monde puisse en profiter » explique Serge Planes.

La destruction des récifs coralliens, un problème qui passe au second plan dans l’actualité?

« Les récifs coralliens sont les forêts tropicales de l’océan. » explique Serge Planes, « C’est là où se concentre une grande partie de l’originalité de la vie dans les océans. Cela fait partie des trésors de la planète et, à ce titre, il faut se mettre dans des conditions de préservation et être plus responsables ».

corail

Image de blanchissement des coraux recueillie par l’expédition Tara

Malgré les faiblesses de l’Australie en terme d’efficacité écologique, pour Pénélope Wensley, le sujet a tout de même une place majeure dans le pays : « Avec cette merveille du monde qu’est la Grande Barrière de corail, nous sommes très sensibles à ce sujet et c’est quelque chose d’important pour mes enfants, leurs enfants et les générations qui vont suivre.»

Selon les propos de l’ancienne Ambassadrice, alors que le gouvernement australien règle actuellement les questions liées au mariage gay et à la place de la double nationalité au parlement, le temps s’écoule et, malheureusement, les sujets environnementaux, eux, restent en suspens.

Camille Marchais

Comments
franckprovost
Share With: