Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuComment éviter les arnaques en investissement immobilier et autres faux bons plans pour s’enrichir rapidement?
201709-How-to-avoid-property-spruikers_header_1300x730 (1)

Comment éviter les arnaques en investissement immobilier et autres faux bons plans pour s’enrichir rapidement?

rugby

Les fausses entreprises d’investissement immobilier sont si sophistiquées qu’elles trouvent toujours de nouveaux moyens de tromper des investisseurs peu méfiants. L’omniprésence de l’internet, des réseaux sociaux, de la publicité — en ligne ou imprimée — et des sites web d’entreprise offrent de multiples opportunités aux faux conseillers pour cibler facilement et rapidement des investisseurs potentiels. L’abondance des informations disponibles est telle qu’elles peuvent finir par dérouter ou paraître contradictoires.

Cependant, c’est à double tranchant puisque l’internet fournit aussi aux investisseurs la possibilité de faire des recherches et vérifications sur les entreprises qui les démarchent. Il est désormais relativement simple de s’informer sur les activités d’une société, de vérifier quand elle a été créée, de savoir si telle entreprise ou tel individu a été rayé(e) du registre du commerce ou a déjà fait l’objet de poursuites judiciaires pour des transactions suspectes.

Considérez les sites internet avec prudence
Un site internet complet et bien présenté est la vitrine habituelle d’une entreprise et tout concepteur de site compétent est capable d’en créer un qui ait l’air professionnel et fiable – ce qui peut effectivement être le cas de l’entreprise concernée. Le problème est qu’il est extrêmement difficile, à partir d’une présentation en ligne, de distinguer les véritables professionnels des escrocs. Les témoignages peuvent être fabriqués de toutes pièces, ou présenter des « gagnants » de concours et tirages au sort fictifs. Quant aux exemples de réussite, ils peuvent avoir été écrits par n’importe qui. Ils doivent donc être considérés avec prudence.
Toutes les entreprises veulent vous vendre quelque chose. Une stratégie classique est de proposer des informations gratuitement téléchargeables depuis leur site et d’un point de vue informatif, c’est une bonne chose. Vous pouvez trouver de nombreux renseignements dans les catalogues et autres brochures en ligne ; mais soyez prêt à fournir vos données personnelles pour accéder à ces publications. Ce n’est généralement pas un problème, mais soyez vigilant sur ce qui suit.

Brochures, emails et appels téléphoniques
Lorsque vous enregistrez vos données personnelles sur un site, vous pouvez être certain d’être contacté et cela vous permettra de mieux cerner l’entreprise et sa manière de procéder. Des brochures tape-à-l’œil saturées de mots à la mode et de points d’exclamations, des offres spéciales à durée limitée, des expressions toutes faites telles que « il faut battre le fer tant qu’il est chaud » et « ne courez pas le risque de passer à côté » devraient vous alerter. Il devrait en être de même pour des mots comme GRATUIT, ARGENT, CHANCE UNIQUE en gras et majuscules : ils sont spécialement choisis pour créer un sentiment d’urgence afin que vous agissiez sans vous laisser le temps nécessaire à la réflexion.

Vous devriez également vous méfier des techniques de vente très pressantes par téléphone. Les faux conseillers vous servent généralement un exposé qui se tient et paraît fiable, sur un projet spécifique ou un lieu précis. Interrogez-les à propos d’autres emplacements ou possibilités d’investissement et voyez s’ils retournent à leur discours pré-formaté et avec quel empressement. Analysez leurs objections à vos demandes et demandez-vous si elles sont sincères, ou si elles ne visent qu’à vous persuader d’investir dans leur projet.

Ces appels aboutissent souvent à une invitation à un évènement où vous rencontrerez d’autres investisseurs potentiels (ou même certains qui auraient déjà sauté le pas) et en apprendrez plus sur l’« offre ».

Méfiez-vous du fameux « séminaire d’information »
Imaginez une petite douzaine (ou parfois quelques centaines) de couples dans une même pièce, excités à l’idée de s’entendre promettre une vie au-delà de leurs rêves les plus fous. On y reçoit habituellement des cadeaux et on assiste à des présentations du type « Le top 5 des astuces d’investissement que vous n’entendrez nulle part ailleurs ». Ces réunions sont généralement organisées dans des lieux informels et paisibles, et le personnel est sympathique, courtois et attentif – voire même très attentif.

Des offres spéciales sont toujours proposées, parfois en des termes tels que « Vous êtes peut-être sur le point de remporter » ou « Inscrivez-vous pour avoir la possibilité de gagner… » ; avec cette formulation, les organisateurs n’ont pas l’obligation d’offrir un prix — mais ils seront parvenus à récupérer vos données personnelles pour leur base de données.

Les véritables séminaires d’information sont un bon moyen de se renseigner, mais attention aux techniques de vente agressives. Lorsque vous assistez à un évènement dont il est clairement dit qu’il vise à vous informer sur un projet de construction spécifique, un nouvel aménagement ou autre, vous pouvez avoir la certitude que vous subirez des pressions pour y souscrire. Un exemple classique est l’entreprise qui a des schémas du projet à portée de main, avec un membre du personnel qui vous est pratiquement dédié pour vous donner toutes les explications, vous présenter l’emplacement et vous pousser à choisir votre parcelle (ou appartement). Comme par hasard, il y aura peut-être même des contrats d’achat déjà prêts n’attendant plus que votre signature. C’est le moment de fuir !

Les démarchages spontanés
C’est une stratégie vieille comme le monde. Les entreprises utilisent des bases de données, souvent achetées à des tiers, pour appeler des personnes de manière impromptue. Vous n’avez probablement jamais entendu parler d’elles, mais elles sont en possession de vos données personnelles. Il est difficile d’imaginer que cette stratégie puisse payer, mais elle doit pourtant être suffisamment fructueuse, sinon ces démarchages n’auraient plus cours. Ces entreprises lancent un énorme filet et voient qui elles ont attrapé.

Trop beau pour être vrai ? C’est probablement le cas
Si vous avez un doute, arrêtez tout. Il y aura toujours d’autres opportunités. Il vaut mieux prendre une décision éclairée, en ayant fait vos propres recherches, que de vous lancer dans quelque chose qui vous met mal à l’aise.
Les vrais conseillers veulent construire une relation suivie et vous encourageront à poser des questions et à faire vos propres recherches, puisqu’ils n’ont rien à cacher. Ils devraient vous accompagner durant l’intégralité du projet pour vous aider à vous sentir à l’aise avec vos décisions d’investissement, tout en s’assurant que vous maximisez vos chances de succès et que vous êtes sur la bonne voie pour constituer un patrimoine durable grâce à cet investissement immobilier.

* Philippe Brach est Directeur Général de Multifocus Properties and Finance. Ce spécialiste expérimenté en investissement immobilier est également courtier, et auteur de « Creating Property Wealth in any Market ». Pour découvrir comment son équipe et lui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs en matière d’investissement immobilier, consultez le site www.multifocus.com.au ou appelez le 1300 266 350.

Source: Multifocus Properties and Finance/Philippe Brach

Philippe 1

Philippe Brach, CEO Multifocus Properties and Finance, is the author of ‘Creating Property Wealth in any Market’.

With his 25 year background in corporate finance and accounting, as well as his experience as a property investor, real estate agent and finance broker, he has turned his passion for property into a unique investor-focused business.

He works with those new to investing – looking at building a property portfolio – as well as experienced investors considering their next step. Visit www.multifocus.com.au or call 1300 266 350.

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
Share With: