Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuCorée du Nord : les visions opposées de Poutine et Trump
Poutine Trump Corée

Corée du Nord : les visions opposées de Poutine et Trump

aircalin

Face à la série sans précédent de tests nucléaires réalisés par Pyongyang ces derniers mois, les visions des dirigeants russe et américain sur la conduite à tenir s’opposent : négociation pour l’un, extrême fermeté pour l’autre.

Poutine : la solution passe par le dialogue

Selon le Président russe Vladimir Poutine, la Corée du Nord est sur le point de provoquer un conflit mondial et essayer de faire pression sur Pyongyang concernant son programme de missiles nucléaires serait une erreur.

Poutine, qui assistera au sommet des nations BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) en Chine la semaine prochaine, a publié un article sur le site du Kremlin dans lequel il explique qu’il préfèrerait entamer des négociations avec la Corée du Nord.

« Il est essentiel de résoudre ces problèmes via un dialogue direct impliquant toutes les parties sans avancer aucune précondition. La provocation et les menaces ne mèneront à rien » écrit-il.

D’après le leader russe, la situation sur la péninsule coréenne s’est à tel point détériorée qu’on est à présent tout près d’un conflit mondial.

En effet, la Corée du Nord travaille sur le développement d’un missile nucléaire capable de frapper les États-Unis et a récemment menacé de tirer des missiles vers l’ile de Guam. Pyongyang a réalisé un nouvel essai nucléaire hier (voir notre article ici).

Dans son article, Vladimir Poutine conclut que « selon la Russie, l’hypothèse selon laquelle il serait possible d’arrêter le programme nucléaire de la Corée du Nord en exerçant une pression sur Pyongyang est erronée et inutile ».

Trump : l’extrême fermeté est la seule option

De son côté, le président américain Donald Trump a affirmé dimanche qu’une politique d' »apaisement » envers la Corée du Nord « ne fonctionnera pas », après l’annonce d’un nouveau test nucléaire par le régime de Pyongyang.

« La Corée du Nord a conduit un test nucléaire majeur. Leurs mots et leurs actions continuent d’être très hostiles et dangereux pour les Etats-Unis », a écrit Donald Trump sur Twitter.

Dans une série de trois tweets, Donald Trump a ainsi formulé la première réaction américaine à l’annonce, par le régime de Pyongyang, que la Corée du Nord a mené avec succès un essai de bombe à hydrogène. Le président américain y prône une extrême fermeté à l’égard de la Corée du Nord.

« La Corée du Sud s’aperçoit, comme je le leur ai dit, que leur discours d’apaisement avec la Corée du Nord ne fonctionnera pas, ils ne comprennent qu’une chose! », a-t-il déclaré.

Le président américain souligne enfin que la Chine a eu, selon lui, peu de résultats dans ses efforts pour convaincre Pyongyang de freiner ses programmes nucléaire et balistique.

« La Corée du Nord est une nation voyou qui est devenue une grande menace et une source d’embarras pour la Chine, qui essaie d’aider mais avec peu de succès », a dit M. Trump.

Le test réalisé dimanche par la Corée du Nord est son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour.

Source : 9news et AFP.

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
gjfood
Share With: