Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuDe grandes entreprises prêtes à privatiser les bus de Sydney
t-way_livered_mo_1535_operated_by_western_sydney_buses_custom_coaches_cb60_bodied_volvo_b12ble_on_moore_street_in_liverpool-1300

De grandes entreprises prêtes à privatiser les bus de Sydney

nbarney

De grandes entreprises privées de transport sont à l’affut des contrats juteux relatifs aux services de bus de la ville de Sydney. En effet, on s’attend à ce que le gouvernement Baird permette à des sociétés privées de répondre à des appels d’offres concernant des services de transport publics gérés depuis des décennies par la State Transit Authority (STA), une société publique fortement syndicalisée.

De fait, les entreprises Keolis Downer et Transit Systems sont très intéressées par les services publics de bus. Toutefois, les syndicats de la STA ont déjà fait savoir qu’ils s’opposeront farouchement à la décision éventuelle du gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud de laisser des sociétés privées répondre à ces appels d’offres.

Ils craignent que cette décision ne provoque une baisse des salaires des chauffeurs ainsi qu’une détérioration de leurs conditions de travail et rende les lignes de bus non rentables.

Le contrat visant à développer une nouvelle ligne de bus, connue sous le nom de « B-Line », qui relierait le centre de Sydney à la côte et aux plages du nord de la ville l’année prochaine, devrait être accessible également aux entreprises privées.

Dans une interview à Fairfax Media, Campbell Mason, directeur de Keolis Downer, a déclaré que si les sociétés privées étaient autorisées à répondre aux appels d’offres pour les services de transport, assurés aujourd’hui par la STA, son entreprise n’hésiterait pas à postuler. « Nous croyons que la privatisation des transports générera une amélioration de ces services et une baisse des coûts. Ce processus a déjà été démontré ailleurs ».

Le forum du tourisme et des transports encourage fortement la privatisation de l’ensemble du réseau des bus de la ville.

Cependant, le syndicat des transports publics, qui défend des milliers de chauffeurs, redoute que les opérateurs privés sabrent les services de transport « pour remplir les poches des actionnaires ».

Chris Preston, secrétaire du syndicat des transports publics, a exprimé son inquiétude « quant aux éventuelles coupes dans les services, dans l’entretien, dans les salaires des chauffeurs et la détérioration de leurs conditions de travail ».

Bien que des entreprises privées comme Hillsbus et Transdev assurent des services de bus à Sydney, la société Sydney Buses, dirigée par la STA, continue de transporter la majorité des passagers de la ville.

Source : http://www.smh.com.au/nsw/big-companies-ready-for-privatisation-of-lucrative-sydney-bus-contracts-20161027-gsc3uf.html

Comments
multifocus
Share With: