Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuDes salles de sport dans les futurs avions de la compagnie Qantas
qantas

Des salles de sport dans les futurs avions de la compagnie Qantas

tfm

Qantas a révélé qu’elle étudiait la possibilité d’aménager un espace pour faire du sport sur ses futurs avions — une idée parmi d’autres alors que l’industrie aéronautique rend possibles des vols de plus en plus longs.

D’après certaines sources, le PDG de Qantas, M.Alan Joyve, aurait évoqué plusieurs pistes de réflexion lors d’un événement aéronautique à Londres. « Les espaces en soute non utilisés pour les bagages pourraient-ils être aménagés en salle de sport ? Pourrait-on y installer des couchettes pour que les passagers puissent dormir ? De quoi peut-on s’inspirer pour faire évoluer le transport aérien ? Rien n’est exclu à ce stade » aurait-il déclaré. Une chose est sûre : Qantas entend bien révolutionner l’expérience des passagers des vols long-courriers.

Après la mise en service du premier vol de 17h sans escale entre Perth et Londres fin mars, Qantas a demandé à Airbus et Boeing d’allonger encore la portée de leurs appareils. L’objectif est de rallier la côte est de l’Australie à des villes telles que Londres et New York d’ici 2022. M.Joyce a confirmé que Qantas avait également demandé aux avionneurs de créer de nouveaux espaces pour améliorer le confort des passagers durant ces vols.

D’après Tony Webber, PDG d’Airline Intelligence and Research, la stratégie de Qantas consiste à aider les passagers à supporter l’idée de vols très longs sans escale.

Selon lui, Qantas cherche à optimiser l’espace en soute non utilisé pour les bagages. « Pour quiconque a déjà volé sur des long-courriers, il va de soi qu’un espace pour dormir ou pour s’étirer serait le bienvenu, » a-t-il ajouté. Et d’un point de vue médical, une salle de sport permettrait de réduire le risque de thrombose associé aux longs vols.

Mais la question du coût reste évidemment centrale : combien les passagers seraient-ils prêts à payer pour accéder à ces nouveaux aménagements, tels qu’un dortoir ou des équipements sportifs ?

Par ailleurs, les turbulences pourraient poser problème. Les passagers en train de faire du sport devront pouvoir rejoindre rapidement un siège pour s’attacher. Et pour ceux qui seraient allongés, il faudrait penser à une manière de les maintenir sur leur lit.

Qantas n’est pas la seule compagnie à réfléchir à des aménagements innovants. Emirates, Etihad et Singapore Airlines sont en train de revoir leurs premières classes — qui devraient ressembler davantage à des chambres d’hôtel. Et Air New Zealand a développé une classe Economy Skycouch : trois sièges modulables en un espace de jeu ou un lit confortable.

 

Source : thenewdaily.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Comments
tfm
Share With: