Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuDes visas d’ici 2020 pour les Australiens voyageant en Europe
D1521452559115

Des visas d’ici 2020 pour les Australiens voyageant en Europe

franckprovost

L’Union Européenne a l’intention d’installer d’ici 2020 un nouveau système destiné à réduire l’immigration illégale et à renforcer la sécurité contre le terrorisme. Voyager en Europe pour les Australiens deviendra un peu plus compliqué. 

D’ici 2020, les Australiens devront faire une demande de visa afin de voyager en Europe. Un nouveau dispositif va être instauré : le système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages (ETIAS). De nouvelles autorisations de voyages seront ajoutés à l’espace Schengen, espace ouvert à la libre circulation des individus. Les Australiens voulant se rendre dans l’Union Européenne devront faire une demande en ligne pour un visa ETIAS. Ils devront répondre à des questions de sécurité et ils devront également fournir des détails sur leur itinéraire. Des frais de dossier de 5 euros seront appliqués pour chaque dossier. Ce visa ne s’appliquera qu’aux adultes, les mineurs n’ayant besoin que de leur passeport.

Cette mesure, visant à lutter contre le terrorisme, obligera les Australiens à anticiper leurs voyages. Il sera impossible, sans visa ETIAS, de réserver quelconque billet d’avion, de ferry ou de train en direction de l’Europe. La période de validité sera néanmoins de 3 ans à partir de la date de délivrance, à part si le passeport expire avant.

Une fois le visa en poche, les Australiens pourront librement voyager dans l’espace Schengen, qui couvre actuellement presque toute l’Europe à l’exception de la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Bulgarie, la Roumanie et les anciens pays ayant appartenus à la Yougoslavie (excepté la Slovénie). Selon le site internet de l’ETIAS, des changements seront à prévoir d’ici 2020 : le visa pourrait aussi s’appliquer à des pays comme la Croatie ou la Bulgarie. Les règles pour voyager avec ce visa seront identiques aux régulations de l’espace Schengen : les Australiens pourront voyager jusqu’à 90 jours dans cette zone sur une période de 6 mois.

Le visa ETIAS ne prend cependant pas en compte les accords signés dans les années 1950, mettant en place des exemptions de visas entre l’Australie et un certain nombre de pays européens. Les détenteurs d’un passeport australien peuvent ainsi rester 90 jours dans ces pays sans autorisation préalable, et en dehors du cadre de l’accord de Schengen. A l’exception de quelques pays européens qui ont abrogé ces accords avec l’Australie, ces exemptions de visas restent toujours valables avec des pays comme l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, l’Autriche et les pays nordiques. L’Union Européenne risque néanmoins de mettre la pression sur ces accords particuliers avec l’Australie, puisqu’ils représentent des brèches dans le filet de sécurité qu’elle tente de mettre en place.

Un autre obstacle au visa ETIAS est la double nationalité de nombreux Australiens. Beaucoup d’entres eux possèdent un passeport européen et ont également la citoyenneté australienne. Ils peuvent donc voyager librement dans l’espace Schengen pour une durée indéterminée.

Source : traveller.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nbarney
Share With: