fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuDu roman au grand écran, il n’y a qu’un pas
20170324_163505

Du roman au grand écran, il n’y a qu’un pas

nbarney

 

Oyez, oyez, chers lecteurs francophones et/ou francophiles ! Il ne vous reste plus que quelques jours (jusqu’au jeudi 30 mars) pour faire le plein à Sydney de films français au Palace Norton Street Cinema (à l’occasion de l’Alliance Française French Film Festival.

 

Alors, parlons cinéma ET littérature ! Oui, littérature, car – vous l’aurez sans doute remarqué – de nombreux films sont en fait des adaptations de roman. Selon le SCELF (Société Civile des Editeurs de Langue Française), un film sur cinq serait une adaptation d’œuvre littéraire ! Les adaptations d’œuvres françaises auraient même régulièrement augmenté entre 2006 et 2013.

Cette tendance du septième art à adapter des livres est une vraie aubaine pour les auteurs – leurs livres gagnant soudainement en notoriété. Ce passage au grand écran, permet en effet, de faire découvrir des œuvres de la littérature classique ou contemporaine au grand public.

Cette année, le programme de l’Alliance Française French Film Festival nous propose de visionner A Woman’s Life/Une Vie de Stéphane Brizé (l’adaptation du premier roman de Guy de Maupassant, classique de la littérature française) et de découvrir également Heal the Living/Réparer les vivants de Katell Quillévéré, la version cinématographique du roman bouleversant de Maylis de Kerangal ovationné par les libraires dès sa sortie française en 2014.

D’ailleurs, si vous demandez conseil aux adorables libraires françaises d’Abbey’s Language Book Centre, elles vous mettront sûrement Réparer les vivants entre les mains. Maylis de Kerangal y conte brillamment l’histoire d’une transplantation cardiaque, du donneur au receveur en passant par la famille endeuillée et l’équipe médicale.

Pour les sorties en famille, précipitez-vous voir A Bag of Marbles/Un sac de billes de Christian Duguay, l’adaptation du roman autobiographique de Joseph Joffo qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Les jeunes lecteurs apprécieront de suivre les péripéties des héros du film, Joseph et Maurice, dix et treize ans, qui sont envoyés seuls en zone libre par leur père (interprété par Patrick Bruel) afin d’éviter le sort réservé aux Juifs dans la France occupée par les Allemands.

 

De nombreux livres – déjà ou bientôt adaptés au cinéma – sont disponibles sur les étagères du département français de la librairie Abbey’s Language Book Centre. Une belle sélection de DVD en français ravira également les cinéphiles.

 

Clap de fin : avant ou après votre séance, prenez le temps de découvrir l’œuvre originale !

 

Léa / Abbey’s Language Book Centre

 


Résultat de recherche d'images pour "abbey book centre logo" Abbey’s Language Book Centre est une librairie spécialisée en langues étrangères. Située au cœur de Sydney, au 131 York Street, en face du Queen Victoria Building, monument historique converti en centre commercial, et au premier étage de la librairie généraliste Abbey’s Bookshop (véritable institution pour les habitants de Sydney depuis 1968), notre librairie, véritable mine aux trésors, attire de nombreux visiteurs : étudiants, professeurs, linguistes, expatriés et voyageurs de passage. Plus de 100 langues sont représentées au sein de la librairie ! Le français a une belle part. En effet, plus de 2500 titres francophones sont à la disposition des clients : manuels scolaires (pour les étudiants et enseignants de FLE – Français Langues étrangères), ressources pédagogiques pour l’apprentissage du français, dictionnaires, fonds éloquent en littérature adulte et jeunesse (française et étrangère) au format poche ou beau format, livres de culture et de loisirs. Les dernières parutions et prix littéraires sont mis en avant sur nos étagères car, nous sommes peut-être «Down Under » mais nous ne perdons pas le nord sur l’actualité littéraire. Nous offrons également une large sélection de films français en DVD.

Plus d’infos sur leur site internet ICI et leur page Facebook ICI

 

 

Comments
nbarney
Share With: