Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuEnfants victimes d’attaques de magpie

Enfants victimes d’attaques de magpie

nbarney

Il y a trois jours, Jacob Gale, âgé d’un an, a été attaqué par un magpie – ou une pie en français – à Whiteman Park à Perth. Les parents d’un enfant, qui pourrait perdre un œil après avoir été attaqué par un magpie, ont déclaré qu’ils ne voulaient pas que l’oiseau soit tué.  Heureusement, son œil semble intact et l’enfant peut à nouveau jouer, mais sa vision est toujours trouble.

De plus, quatre heures avant l’attaque, un autre garçon du nom de Bodee White, 3 ans, a également été victime d’un magpie deux fois de suite. «D’un coup, il a foncé sur lui pour lui arracher les yeux», a expliqué sa mère.

Par chance, les blessures de Bodee sont moins sévères que celles de Jacob. Le magpie a griffé le blanc de son œil, mais sa vision n’a pas été affectée. Cependant, la famille de ce dernier ne sait toujours pas si l’œil de leur enfant sera complètement rétabli. Il faudra attendre des années avant de savoir l’étendue des dégâts.

Etonnement, les familles victimes de l’oiseau, une espèce protégé, ne désirent pas qu’il soit tué, ce qui est contre l’avis des autorités du parc. «Beaucoup de personnes sont contre cet avis, mais il faut euthanasier l’oiseau pour le bien de tous», a déclaré l’agent Rick Dawson du Department of Parks and Wildlife.

Chaque année, des centaines d’attaques de magpies sont communiquées aux autorités. Il n’y a qu’un seul moyen de se protéger de ces oiseaux : éviter les zones de nidification.

 

Source : 7news

_________________

>>> Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

>>> Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
nbarney
Share With: