Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuEntre anglais et français : 50 ans d’évolution pour Killarney Height Public & High School
IMG_2559

Entre anglais et français : 50 ans d’évolution pour Killarney Height Public & High School

franckprovost

Killarney Heights Public & High School fêtera prochainement ses 50 ans d’existence par un gala le 8 septembre prochain. L’occasion donc de revenir sur l’évolution de cette école, reconnue pour son programme bilingue anglais/français.

IMG_2557

Uniforme et chapeau de rigueur lors de journées ensoleillées.

Bientôt 50 ans que les cris des enfants s’amusant inondent la cours de cette école. C’est l’heure du déjeuner, ici à Killarney Heights Public & High School, à Forestville (banlieue de Sydney) où les jeunes écoliers, uniformes bleus et chapeaux obligatoires, rigolent et jouent sous l’œil responsable du drapeau australien. Ce sont plus de 700 enfants qui s’assoient chaque matin dans les classes de cet établissement. Que de chemin parcouru pour celui-ci qui ne comptait que 238 élèves lors de sa création en novembre 1967. Un gala le 8 septembre prochain fêtera le demi-centenaire de l’établissement.

Ces vingt dernières années, l’établissement public s’est développé est s’est ainsi forgé une belle réputation grâce à un programme d’éducation novateur en Australie lancé en 1999 : un enseignement bilingue anglais/français. «La mise en place de ce programme est venu suite à la demande de parents francophones. Ils ont exprimé une certaine volonté de donner les moyens aux enfants de continuer d’apprendre le français», explique Vicki Johnson, principale de l’école.

Un emploi du temps volumineux

Quatorze professeurs sur les 58 au total sont d’origine française. Si Vicki Johnson avoue avoir remarqué des différences entre la pratique d’apprentissage anglophone – «donner confiance en l’élève» – et francophone – «beaucoup plus stricte» -, elle avoue que «les deux approches sont excellentes et se complètent parfaitement. L’enseignement en est devenu beaucoup plus neutre». Les jeunes élèves français suivent ainsi, chaque semaine, 7 heures de cours bilingue, plus 5 heures de cours de français intensif. «C’est un emploi du temps volumineux, qui demande beaucoup de concentration», déclare la principale, «mais les enfants ont parfaitement compris et intégré les difficultés de cette méthode». Voici le document qui définit l’accord entre l’école et FANS – The French Speaking Association of the North Shore sur l’enseignement des heures de français intensif.

new building

Plan du nouveau bâtiment prévu qui offrirait ainsi de nouvelles possibilités d’enseignement à l’école.

L’école comporte ainsi 60% d’élèves anglophones et 40% d’élèves francophones, qui suivent ainsi au quotidien des activités en groupe, mais aussi individuelles. Une combinaison qui met en avant l’échange par l’intermédiaire du langage orale, et également corporel «puisque la gestuelle permet de transmettre énormément d’idées».

Par ailleurs, l’établissement public va prochainement se doter d’un nouveau bâtiment. Les travaux devraient débuter fin 2018 et finir début 2019. Une évolution également architecturale qui laisse bien loin les souvenirs de sables et de graviers lors de la pose de la première pierre en 1967. Un projet qui promet de nouvelles salles de classe, aménagées de tout nouveau matériel. Le nouvel équipement (tables, chaises,…) aurait la particularité d’être facilement déplacé, ce qui offrirait aux enseignants de nombreuses possibilités d’enseignement. «Nous voulons entrer dans une dynamique d’enseignement qu’on appelle les Four C’s (les 4C) – Communication, Collaboration, Creative Thinking, Critical. Et ce nouveau bâtiment peut nous offrir cela.»

Le personnel enseignant à bien compris que le français est une langue multiculturelle et très parlé dans le monde. Killarney Height Public & High School peut jouir d’un partenariat extrêmement puissant avec des associations françaises et possède également le label French Education. Un réseau très intéressant au sein de la communauté francophone australienne qui contribue au bon apprentissage de la langue française, deuxième langue la plus enseignée sur le territoire australien.

Joffrey Tridon

Participez au Gala pour fêter les 50 ans de l’école en réservant les tickets : www.trybooking.com

Plus d’information sur l’enseignement bilingue ou les conditions d’inscription auprès de FANS: Phone: 02 9451 4185 – Email: info@fanssydney.org

________________

>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
rugby
Share With: