Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralieEst-il légal de laisser ses enfants sans surveillance en Australie ?
enfant

Est-il légal de laisser ses enfants sans surveillance en Australie ?

De nombreuses familles sont contraintes de laisser leurs enfants sans surveillance à certains moments, que ce soit après l’école ou pendant les vacances scolaires. Il existe une législation spécifique en Australie concernant la supervision des enfants, mais celle-ci diffère selon les états et n’est pas toujours très claire concernant l’âge des enfants ou le temps pendant lequel ils peuvent être livrés à eux-mêmes — que ce soit à la maison ou dans une voiture par exemple.

Seuls deux États donnent des consignes claires

La plupart des États ont inscrit dans leur loi le fait que les parents doivent subvenir aux besoins élémentaires de leurs enfants en toute circonstance : nourriture, logement, vêtements et sécurité. Ils ne font cependant pas mention d’un âge en-dessous duquel on ne peut pas laisser un enfant sans surveillance C’est le cas de la Nouvelle-Galles du Sud, du Victoria, de l’Australie Occidentale, de l’Australie Méridionale, du Territoire du Nord et de la Tasmanie, où il incombe à la police d’évaluer au cas par cas s’il y a infraction ou pas. Sont prises en compte les circonstances dans lesquelles l’enfant est laissé seul, avec comme premier critère le fait qu’il soit en sécurité.

Seuls deux États sont un peu plus précis : dans le Queensland, la loi précise qu’il est interdit de laisser seul « trop longtemps » un enfant de moins de 12 ans. Dans le Territoire de la Capitale Australienne, il est clairement spécifié qu’un enfant placé sous la surveillance d’une personne n’ayant pas 18 ans est, au regard de la loi, livré à lui-même.

Des peines pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement

Si les lois varient d’un État à un autre, il en est de même des peines encourues pour les parents ou responsables légaux. Dans le Victoria, l’infraction est sanctionnée par 25 points de pénalité (soit une amende d’environ 3900 AU$) et/ou jusqu’à 6 mois de prison. En Tasmanie, ce sont 15 points de pénalité (soit une amende d’environ 2400 AU$) et une éventuelle peine de prison ne dépassant pas 3 mois qui sont encourus. Dans le Queensland, la peine peut aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement.

Etant donné ce flou législatif et la latitude laissée aux forces de l’ordre pour caractériser l’infraction, mieux vaut donc, autant que possible, éviter de laisser ses enfants sans surveillance en Australie…

Source : sbs.com.au

Comments
franckprovost
Share With: