Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuG20 : Turnbull ne spécule pas sur les actions militaires possibles contre la Corée du Nord
turnbull

G20 : Turnbull ne spécule pas sur les actions militaires possibles contre la Corée du Nord

Malcom Turnbull s’est imposé au G20 aujourd’hui au milieu d’une conversation de guerre à propos de la détermination de la Corée du Nord à s’armer avec des missiles balistiques intercontinentaux.

« L’objectif de chacun est d’assurer que le régime de la Corée du Nord se ressaisisse, cette escalade dangereuse doit prendre fin afin que la paix ne soit plus menacée par ce comportement », a déclaré Turnbull aux journalistes à Hamburg.

Il a été une voix forte dans les accusations menées par l’Amérique contre la Chine prétendant qu’elle ne faisait pas assez pour retenir l’état fou dans ses frontières.

Ce discours a réapparu lorsque l’ambassadeur Américain a souligné que « les forces militaires considérables de l’Amérique » seraient utilisées s’il le fallait pour mettre fin à la menace imposée par les ambitions nucléaires de la Corée du Nord.

Mais sur le chemin du G20, le Président de la Chine Xi Jinping est allé à Moscou pour former un front commun avec Vladimir Putin.

Ils ont demandé à la Corée du Nord de suspendre son programme de missiles balistiques et également aux États-Unis et à la Corée du Sud de s’abstenir de déployer un système anti-missile que la Chine voit comme une menace.

Cette avancée habile semble rendre la Corée du Nord et les États-Unis coupables de manière égale pour la menace de la paix sur la péninsule de la Corée.

Comparativement, ce jeudi, Donald Trump a averti la Corée du Nord qu’il entamerait « des choses très sévères » si elle n’abandonnait pas son développement de missiles dans les semaines et mois à venir. Il n’a pas précisé ce qu’étaient ces choses.

  1. Turnbull ne spéculerait pas sur les actions militaires possibles et a refusé de spéculer sur une contrainte commerciale contre la Chine comme moyen de pression.

À la place, il a mis en relief les mesures commerciales prises contre la Corée du Nord elle-même.

Jusqu’à présent, M. Turnbull a répété le discours Américain que la Chine doit « faire plus » pour retenir le royaume ermite.

 

Source : abc

Comments
gjfood
Share With: