fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeSportGP Singapour: L'écurie Red Bull accusée de tricher pour favoriser Ricciardo
Ricciardo_Syngapour

GP Singapour: L'écurie Red Bull accusée de tricher pour favoriser Ricciardo

franckprovost

Le patron de la compétition de Mac Laren, Éric Boullier, accuse Red Bull d’avoir utilisé des messages codés pendant le Grand Prix de Singapour pour aider Daniel Ricciardo à monter sur le podium.

Les communications radios liées à la performance du pilote sont désormais interdites en F1, alors que celles liées à la performance de la voiture le seront à partir de la saison prochaine. La FIA a fourni une liste aux onze écuries de Formule 1 reprenant tous les messages prohibés *. Les équipes ont ainsi été averties avant la course qu’elles ne pouvaient plus donner d’instruction en rapport avec les vibreurs, par exemple.

Alors qu’il était en train de gérer un problème de batterie tout en contenant Fernando Alonso pour la troisième place, Ricciardo a reçu pour message : « Évite les vibreurs, ça pourrait être le problème pour la voiture ».

Cette polémique est apparue lorsque Boullier a indiqué, dimanche après la course, que ce nouveau règlement lui donnait deux fois plus de boulot sur le muret des stands. « A présent, nous devons écouter les conversations des autres pour savoir s’il ne font rien d’illégal, comme Red Bull l’a fait à deux reprises avec Ricciardo. Je pense que c’était un message codé, oui. Il revient maintenant à la fédération de mener l’enquête, mais c’était un message vraiment étrange. Une fois, cela serait passé, mais trois fois, c’est vraiment étrange. », insistait Boullier au micro de ESPN.

Le Patron de Red Bull se défend
« Avant d’avertir Ricciardo, nous avons dit à Charlie Whiting (le directeur de course FIA) que nous avions eu des problèmes de fiabilité et que c’était la raison pour laquelle nous allions demander à Daniel de rester à l’écart des vibreurs, parce que cela endommageait sa batterie », s’est défendu Horner, le patron de Red Bull. « Il faut trouver un équilibre avec ces questions de radio. Ces voitures sont très complexes ».

Il justifie encore ses communications en invoquant des raisons de sécurité. Les messages relatifs à des problèmes techniques restent autorisés selon les nouvelles règles de la FIA.

« Je soutiens totalement l’idée de laisser le pilote seul dans sa voiture. Ce n’est pas le travail d’un ingénieur de dire au pilote de freiner 10 mètres plus loin ou d’enclencher un virage plus tôt. Mais la gestion de ces blocs propulseurs est très complexe et pour des raisons de fiabilité et de sécurité, nous devons en garder la gestion. », termine Horner.

* Here is the list of messages that were banned last weekend:
— Driving lines on the circuit
— Contact with kerbs
— Car set-up parameters for specific corners
— Comparative or absolute sector time detail of another driver
— Speeds in corners compared to another driver
— Gear selection compared with another driver
— Gear selection in general
— Braking points
— Rate of braking compared to another driver
— Rate of braking or application of brakes in general
— Car stability under braking
— Throttle application compared to another driver
— Throttle application in general
— Use of DRS compares with another driver
— Use of any overtake button
— Driving technique in general

Sources:FoxSports, Eurosport, TF1, ESPN – Credit photo: printscreen Skysport

Comments
tfm
Share With: