Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuInondations et évacuations en Nouvelle-Zélande

Inondations et évacuations en Nouvelle-Zélande

gjfood

Ces quatre derniers jours, une forte tempête a frappé certaines régions de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, provoquant d’énormes inondations. L’armée a été mobilisée pour assister les services de secours et évacuer des centaines de foyers : la New Zealand Defence Force a déployé au moins douze camions et 140 effectifs.

Un état d’urgence a été annoncé dans plusieurs villes de l’Ile du Sud ce samedi — Christchurch, Otago, Timaru et Dunedin — après que ces régions aient été touchées par plus de 200 millimètres de précipitations en 24 heures.

A Christchurch, la Heathcote River a débordé et inondé les parties sud de la ville samedi matin. En fin de journée, les eaux se retiraient lentement. Cependant, les personnes qui étaient toujours dans leur maison le long de la rivière ont été priées de rester à l’intérieur. Les autorités craignaient l’effet de la marée haute mais celle-ci, moins importante que prévu, n’a pas entraîné de nouvelles évacuations.

De plus, Mark Bradford, secouriste, a déclaré que même si l’inondation était le problème principal à Christchurch, certains domiciles ont également été frappés par des glissements de terrain. Les personnes évacuées ont été averties de ne pas retourner chez elles avant dimanche.

A Dunedin, ce sont 266mm qui se sont déversés en 48h, soit l’équivalent de plus de trois mois de pluie. Ce lundi, plus de 100 personnes attendaient toujours de savoir si elles pouvaient rentrer chez elles. Le grand nettoyage a commencé, ainsi que l’évaluation des dégâts, qualifiée de « significative » par les autorités qui parlent de plusieurs mois pour un retour à la normale, notamment en raison des nombreux glissements de terrain. Dans la péninsule Otago, certaines villes comme Harwood restent totalement inaccessibles. Les opérations de nettoyage sont de plus compliquées par les températures très basses et la formation de gel sur les routes.

L’état d’urgence a été levé dans la plupart des villes mais il est maintenu à Dunedin. Après une accalmie, de nouvelles précipitations importantes et des températures très basses sont attendues à partir de mardi.

Source : acb.net.au

Comments
multifocus
Share With: