Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuJournée Internationale de la fille : 98% des Australiennes se sentent victimes de discrimination
Source : Dillydallying via Flickr

Journée Internationale de la fille : 98% des Australiennes se sentent victimes de discrimination

franckprovost

La majorité des jeunes Australiennes se sentent discriminées. C’est ce que révèle l’association Plan International Australia dans un rapport publié ce mercredi, à l’occasion de la 6e  Journée Internationale de la fille.

«Je veux être prise davantage au sérieux», «Etre traitée comme les garçons», «Ne pas être jugée par ce que je porte», «Ne plus être touchée par les discours sexistes»,… 98% des jeunes filles déclarent ne pas être traitées comme les garçons. C’est le constat frappant d’une étude australienne réalisée sur près de 2000 jeunes filles âgées de 10 à 17 ans, à l’occasion de la Journée Internationale de la fille.

Un sentiment de discrimination qui se fait sentir au sein même de la famille, à l’école, et plus particulièrement dans le sport et les médias. Alors, quelles solutions ? La moitié des jeunes filles interrogées ont répondu par l’égalité salariale. Pas étonnant quand on sait que les hommes gagnent en moyenne 15% de plus que les femmes en Australie.

Dans son rapport, Plan International Australia demande notamment l’interdiction des publicités sexistes et une régulation sur les retouches photo. Un pas en avant que vient de faire la France, début octobre. En effet,  les photographies retouchées pour modifier la silhouette des mannequins dans les campagnes publicitaires doivent dorénavant porter la mention «photographie retouchée». Une mesure qui vise à lutter contre les stéréotypes sexistes… et à redonner confiance aux jeunes filles.

———————————————

>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
nbarney
Share With: