Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLa Cour Suprême déclare inéligibles cinq parlementaires pour « double nationalité »
B.Joyce

La Cour Suprême déclare inéligibles cinq parlementaires pour « double nationalité »

aircalin

La Cour Suprême déclare inéligibles cinq des sept parlementaires empêtrés dans la saga de la double nationalité, dont Barnaby Joyce.

Cinq hommes politiques, dont Barnaby Joyce, vice-premier ministre, ne peuvent plus siéger au Parlement : c’est l’avis qu’a rendu la Cour Suprême au sujet de leur double nationalité.

En effet, leur dossier montre que tous étaient « sujet ou citoyen d’un pouvoir étranger » au moment de leur nomination pour les élections fédérales en 2016. Selon l’article 44 de la Constitution (voir notre article ici sur ce même sujet), cela les rendait de fait inéligibles pour le Parlement fédéral. Seuls le sénateur Matthew Canavan, qui s’était retiré de ses fonctions de ministre des Ressources et du Territoire du Nord, et Nick Xenophon, leader du parti centriste NXT, n’ont pas été disqualifiés pour la nomination à l’élection. Les sièges vacants des quatre sénateurs déclarés inéligibles vont être pourvus sur la base d’un recomptage des bulletins de vote de 2016.

 

Au cas par cas…

 

Barnaby Joyce

M.Joyce a déclaré qu’il s’attendait à cette décision et qu’il n’allait pas « pleurer dans sa bière ». L’ex vice-premier ministre et leader des Nationals avait annoncé le 14 août qu’il était citoyen de Nouvelle Zélande, nationalité à laquelle il a renoncé depuis.

M.Joyce sera prochainement candidat pour l’élection au Parlement du NSW. Il a affirmé être impatient d’entrer en campagne et vouloir rester « humble » et travailler dur.

Fiona Cash

La sénatrice ne peut pas être de nouveau candidate à son siège au Sénat et a donc dû renoncer à ses postes de vice-présidente des Nationals et de ministre des Communications Régionales. Elle a déclaré qu’elle continuerait néanmoins à se battre pour les Australiens des zones rurales. Mme Nash s’était elle-même tournée vers la Haute Cour quand elle avait découvert qu’elle avait la nationalité britannique, héritée de son père.

Matt Canavan

Ce sénateur du Queensland a été déclaré éligible et reprendra donc son siège au Parlement et son poste de ministre des Ressources et du Territoire du Nord. Il avait dû démissionner le 25 juillet après avoir découvert qu’il avait la nationalité italienne, que sa mère avait demandé pour lui une dizaine d’années plus tôt.

Malcom Roberts

Bien qu’il doive renoncer à son poste de sénateur pour le parti One Nation, il a déclaré qu’il serait candidat à l’élection locale du Queensland. C’est Pauline Hanson, leader du parti One Nation, qui avait fait appel à la Haute Cour le 9 août pour éclaircir sa situation. Le père de M.Roberts était Gallois et la question était de savoir si lui-même avait accompli les démarches suffisantes pour renoncer à la nationalité britannique dont il avait hérité. Qu’il ait envoyé un email aux autorités britanniques avant l’élection n’a pas été jugé suffisant pour la Haute Cour de justice.

Nick Xenophon

Déclaré éligible, ce sénateur et leader de son propre parti NXT a annoncé qu’il allait tout de même renoncer à son poste de parlementaire fédéral pour se présenter aux élections locales d’Australie Méridionale.

Scott Ludlam et Larissa Waters

Déclarés inéligibles tous les deux, ces sénateurs des Greens avaient devancé la décision et démissionné de leur poste de parlementaire fédéral.

 

Source : sbs.com.au


>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
Share With: