fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActu« La France, l’Europe et l’Australie ont du savoir-faire, et Le Courrier Australien aura pour mission de le faire savoir »
img_2088-1300

« La France, l’Europe et l’Australie ont du savoir-faire, et Le Courrier Australien aura pour mission de le faire savoir »

franckprovost

Ce mardi 25 octobre dernier, Voilà Sydney est devenu Le Courrier Australien. A cette occasion, Francois Vantomme, le directeur du journal, a prononcé un discours pour annoncer le lancement du site. Il en a profité pour revenir sur ses débuts en Australie ainsi que pour remercier toutes les personnes et institutions ayant permis au projet d’aboutir  :

« Je tiens tout d’abord a remercier Monsieur Christophe Lecourtier, l’Ambassadeur de France en Australie pour sa presence et Monsieur le Consul Général, Nicolas Croizer pour son accueil. C’est un honneur.

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Monsieur le Consul Général,

Madame la Conseillere et Messieurs les Conseillers consulaires,

Monsieur le Président de la Legion d’Honneur, Madame la Présidente de l’Ordre National du Mérite,

Messieurs et Madame les représentants de la Suisse, du Canada et de la Belgique,

Chers membres des institutions et organisations,

Chers membre de l’ordre de la légion,

Chers sponsors,

Chers amis,

 

Permettez-moi aujourd’hui de vous remercier de votre présence en ce jour très important pour la Francophonie et pour les relations bilatérales entre nos pays et l’Australie. Je parle évidemment de la renaissance du Courrier Australien. 

 

Durant 120 ans, ce média a porté dans ses gènes ce lien qui unit les francophones et francophiles de cet immense territoire australien. Il témoigne de l’histoire de la présence francophone en Australie et est en quelque sorte le porte-parole de cette exceptionnelle sympathie entre la France et l’Australie !

 

Le journal a toujours défendu les entreprises et le savoir-faire francophone et toujours participé activement à la promotion de la culture française. 

 

L’année où le Baron Pierre de Coubertin annonçait son intention d’organiser les Jeux Olympiques modernes, il naissait en Australie le Courrier Australien, le 30 avril 1892. Ce journal hebdomadaire, puis mensuel, a toujours jouit d’un soutien inconditionnel auprès des institutions, universités, grandes écoles et personnalités. En 1892, quelques notables français, sous la houlette du Consul Général de l’époque, rachètent le journal qui paraît très vite comme l’émanation de la Chambre de Commerce et du Comité de l’Alliance Française.

 

Le Courrier Australien a une histoire riche et un des moments le plus important fut sans aucun doute en 1940 lorsque le journal a rompu avec le gouvernement de Vichy pour manifester son soutien au mouvement gaulliste et est ainsi devenu le symbole de la résistance et de la liberté dans le Pacifique.

 

Aujourd’hui, avec le monde digital, Le Courrier Australien fait face à de nouveaux défis : exister parmi les milliers de journaux accessibles sur le Continent, et innover tout en conservant son identité.

 

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je vais me présenter en quelques mots. Je suis journaliste de formation et ancien rédacteur en chef de La Libre Belgique et de La Derniere Heure/Les Sports. Fondateur de Voilasydney.com il y a 2 ans, je suis aujourd’hui consultant pour la Commission européenne en Australie et manager pour la Chambre de Commerce.

 

La création de Voilasydney est un tournant dans ma vie. Elle fait suite a mon expérience personnelle. Marié a une formidable épouse australienne, me voilà débarquant dans ce beau pays. Tout était prometteur. Imaginez-vous ce que c’est de mettre les pieds a Sydney pour un Belge ! La confiance était à son comble, même Tintin et son vol 747 n’avait pas réussi a atteindre Sydney! J’étais prêt pour une belle aventure. Mais, comme la Catasphiore, j’ai bien vite déchanté ! Isolé, anonyme, parfois trop vieux ou sans expérience anglo-saxone, la déprime n’était pas loin. Pourquoi n’arrivais-je pas à m’intégrer ici ? 

 

J’ai compris que je ne connaissais rien à ce pays, ses us et coutumes, ses centres d’intérêt, sa politique, ses défis, ses chanteuses, ses fameuses émissions de télé-réalité, ses petits coins touristiques sympas, ses bars ou restaurants. C’était une évidence : il manquait dans le paysage Australien un média francophone de qualité capable de me donner toutes ses informations et me permettre de m’intégrer !

 

Le projet était né… Voilasydney  a connu un succès populaire très rapide. Ce succès reposait sur un pilier : une communauté participative. De nombreux bénévoles ont spontanément proposé leur services pour partager leurs bons plans, expériences, et leurs talents. J’en profite pour les remercier. 

 

Aujourd’hui, l’aventure continue grâce, en partie, à de belles rencontres dont celle de Bernard Le Boursicot. VoilaSydney laisse sa place au Courrier Australien. C’est un honneur et une fierté pour moi de reprendre le flambeau et d’assumer le rôle de directeur et de rédacteur en chef de ce Patrimoine culturel en Australie. 


Avec le soutien des institutions, mon ambition est de reproduire ce modèle de contribution participative, de partage culturel, d’ouverture, et de contribuer a cette magnifique histoire que nous écrivons ensemble entre la Communauté francophone et australienne. 
De  promouvoir nos valeurs communes, nos talents innovatifs dans le monde de l’entreprenariat et de la recherche La France, l’Europe et l’Australie ont du savoir-faire, et Le Courrier Australien aura pour mission de le faire savoir.

 

Le journal ne pourra vivre qu’a travers vous : lecteurs, contributeurs, sponsors et partenaires.

 

Enfin, je tiens a saluer Monsieur Bernard Elatri avec qui j’étais en contact depuis Bruxelles il y a bientôt cinq ans pour devenir le rédacteur en chef du Courrier Australien. Malheureusement, la maladie a emporté Bernard avant que nous ayons finalisé cette collaboration. C’est donc avec une émotion particulière que je me trouve aujourd’hui à vos côtés.

 

Je vous propose donc d’inviter Marie Gittard, Présidente de l’Ordre National du Mérite à lancer officiellement lecourrieraustralien.com et de partager le verre de l’amitié. 

 

Merci à tous. »


Francois Vantomme

Directeur

Le Courrier Australien Pty Ltd

Comments
franckprovost
Share With: