fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLa Grande Barrière de Corail risque de disparaître
barrière cover

La Grande Barrière de Corail risque de disparaître

gjfood

La Grande Barrière de Corail fait face à “un risque élevé et imminent” de ce que les spécialistes appellent le “blanchiment de la Barrière de Corail”.

 

Des risques de plus en plus importants

La Marine Park Authority alerte en effet sur les risques importants de blanchiment qui ont déjà tués plus d’un quart du récif l’année dernière. Le blanchiment du récif s’explique par la hausse des températures qui ont considérablement augmenté au cours des douze derniers mois.

blanchiment

Le blanchiment dans la Grande Barrière de Corail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau rapport commandé par le comité du patrimoine mondial de l’ONU critique ouvertement le gouvernement australien. En effet, il semble qu’aucune loi n’ait été engagée pour aider à la préservation du grand récif.

Le rapport indique également que les objectifs de l’Australie en matière de réduction des gaz à effets de serre n’ont pas été tenus. Les émissions de gaz à effet de serre contribuent très largement au réchauffement des eaux australiennes, et indirectement à la destruction de la Grande Barrière.

 

Le gouvernement australien doit prendre ses responsabilités

 

Vendredi 24 février, les autorités des états et des territoires australiens ont appelé le premier ministre Malcolm Turnbull à prendre ses responsabilités et à respecter ses engagements. Il est urgent de réduire les émissions de carbone et de se tenir aux objectifs émis lors de l’accord conclu à la COP de Paris.

 

1163

Un satellite a photographié les zones à risque. Les zones en rouge sont en alerte maximale et les zones en rouge foncé sont déjà atteintes par le blanchiment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils demandent au gouvernement australien “d’impliquer les entreprises, les principaux investisseurs et l’ensemble de la société vers la création d’une nouvelle économie sans émissions”. L’objectif doit être atteint d’ici 2050.

 

Imgen Zethoven, directeur de la campagne pour la préservation des récifs marins a déclaré qu’il s’agissait d’un véritable “avertissement”. Avant d’ajouter: “La seule solution est d’empêcher la création de nouvelles mines de charbon et de couper la pollution au carbone”.

 


Source: www.theguardian.com

Comments
NCT
Share With: