Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLa grogne des consommateurs face à la pénurie de lait
3483EE5700000578-0-image-a-1_1463980935784

La grogne des consommateurs face à la pénurie de lait

gjfood

Coles et Woolworths plongent dans la tourmente après que des clients furieux n’ont pas pu acheter des briques de lait autres que les marques de ces supermarchés.

Les pages Facebook des deux enseignes ont été immergées de photos montrant le rayon lait à moitié vide alors que les briques de lait Coles et Woolworths sont correctement approvisionnées.

Les deux grandes surfaces sont à présent accusées d’avoir délibérément retenu le lait des autres marques afin d’augmenter les ventes de lait de leur propre marque.

Une page Facebook de soutien aux agriculteurs a reçu des centaines de posts de clients dénonçant ces pénuries de lait.

Les producteurs de lait ont encouragé la population à acheter du lait « de marque » (à peu près tous les laits qui ne portent pas l’étiquette Coles ou Woolworths). Cette annonce fait suite à la guerre sur les prix du lait, menée par Coles et Woolworths, qui avait entrainé une chute du prix du lait à 1$ le litre et avait poussé l’industrie laitière au bord du gouffre.

Toutefois, Coles a rejeté ces accusations et a déclaré que les pénuries de lait étaient dues à une augmentation inattendue des ventes.

« Ce weekend, bon nombre de nos magasins ont fait face à une hausse de la demande de lait ‘de marque’ causant une rupture de stock », a rapporté la porte-parole de Coles à news.com.au.

« Nos établissements n’ont reçu aucune instruction visant à retenir les bouteilles de lait ‘de marque’ afin de vendre le lait Coles. Au contraire, beaucoup de nos magasins ont augmenté leurs commandes de lait ‘de marque’ pour répondre à cette demande accrue ».

Woolworths a relâché un communiqué similaire.

Ces pénuries montrent que la clientèle a répondu favorablement à la campagne des producteurs laitiers visant à favoriser les marques de lait qui soutiennent les agriculteurs.

C’est un autre coup dur pour Coles, le supermarché avait été contraint de corriger une faute de frappe dans un post sur les réseaux sociaux qui confirmait accidentellement que son lait frais provenait de lait en poudre.

Coles a éclairci l’incident sur news.com.au.

« Notre lait frais Coles est, comme son nom l’indique, frais. Il n’est pas produit à partir de lait en poudre et ne contient aucun perméat ».

Les agriculteurs traversent actuellement une grave crise après que le plus grand producteur laitier d’Australie de concert avec le plus gros exportateur laitier au monde ont fortement réduit leurs prix d’achat pour les dérivés du lait.

Source : news.com.au

Comments
tfm
Share With: