fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLa slow fashion produit un défilé écolo-fou-fou à Melbourne 
renew_runaway

La slow fashion produit un défilé écolo-fou-fou à Melbourne 

NCT

Dans le cadre de Virgin Australia Melbourne Fashion Festival (VAMFF), la ville de Yarra a eu l’excellente idée de développer un projet qui associe ses stylistes locaux à ses jeunes les plus inventifs pour un défilé complètement décalé, réalisé à partir de textiles et produits recyclés. L’événement, qui a eu lieu le 8 mars dernier, s’est amusé à célébrer une femme fun, décomplexée et soucieuse de l’environnement : on a adoré !

18h… le camion de A Man With A Van est déjà arrivé depuis belle lurette sur le campus de l’Australian Catholic University. Il a installé un catwalk sur le parvis et branché la sono, les jeunes mannequins bénévoles (de tous genres et de toutes morphologies) font des essais. De nombreux photographes sont déjà présents pour immortaliser l’événement. Dans la petite foule qui grossit, on repère vite les allures les plus inédites, les boucles d’oreilles en forme de méduses, les serre-têtes à base de paquet de chips, les coiffures décoiffantes et les chaussures extravagantes.

18h30 Brent Watkins rend hommage aux premiers habitants de la région de Melbourne (Kulin Nation), il adresse ses pensées à sa grand-mère et à toutes les femmes en général. Il prend aussi le temps d’une petite pédagogie sur le didgeridoo – Yidaki de son vrai nom – avant de se lancer dans l’exécution d’un morceau puissant qui pulse par vagues irrégulières pour se mêler aux battement des cœurs. D’un bond, il laisse ensuite sa place à notre hôtesse pour la soirée, une demoiselle stylée dont la tête est enfermée dans une cage à oiseaux rose bonbon, bordée de fausses fleurs couvertes de peinture à la bombe. Wow !

18h45 : les mannequins entrent en piste ! Plus sage, plus mince, plus pro… plus ronde, plus androgyne (ah non, c’est un garçon qui défile) : il y a de tout sur le long podium en plein air. Les collections se succèdent, dessinant des lignes plus ou moins folles et colorées. Sam Wood et son tricoté fluo, Filfy Rish en débraillé stylé ou Fashion Chelsea très undergound punk… On salue l’effet plus couture de l’artiste française Carolyn Cardinet dont les créations très structurées sont réalisées à partir de vêtements d’occasion réinventés aves des matériaux de récupération : morceaux de plastique ou fils de tapisserie. Sa tenue de mariée, imaginée autour d’un panier à pommes de terre, est spectaculaire. Les jeunes adhérents de Yarra Youth Service clôturent enfin le show avec une robe collective dont la traîne a été cousue par toutes leurs petites mains. Evidemment, un modèle unique.

20180308-_72I7032 20180308-20180308-_72I6765-2
20180308-_72I6922-2 20180308-_72I6698
20180308-_72I6955 20180308-_72I7053

19h30 : il est temps de quitter les lieux. La musique continue de jouer tandis que les mannequins du dimanche se déhanchent une dernière fois avant de prendre le tram pour rentrer chez eux. Depuis un balcon de l’université, une effigie grandeur nature du pape nous salue.

Valentine Sabouraud

Renew Runway, c’était le 8 mars dernier avec Sam Woud, Filfy Rish, Fashion Chelsea, Carolyn Cardinet, Rachel Jessie-Rae et millennium designers dans le cadre du Virgin Australia Melbourne Fashion Festival (VAMFF) qui dure jusqu’au 18 mars. Infos ici.

© Photos : Guillaume Sabouraud

————————————————

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: