Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLa Vegemite contre les fausses-couches ?

La Vegemite contre les fausses-couches ?

Des scientifiques à Sydney ont fait une découverte révolutionnaire dans la recherche sur la grossesse qui devrait sauver des milliers de vie en mettant fin aux fausses-couches et autres anomalies congénitales.

En effet, l’équipe de Victor Chang Cardiac Research Institute a trouvé un traitement remarquable et très efficace : un simple apport alimentaire qui contient de la niacine, ou vitamine B3, un élément essentiel de la Vegemite.

Le Professeur Sally Dunwoodie de Victor Chang Institute a identifié la cause majeure des fausses-couches ainsi que des anomalies congénitales.

Chaque année, 7,9 millions de bébés dans le monde naissent avec une malformation, et une femme enceinte sur quatre souffrira d’une fausse-couche en Australie. Ce problème restait un mystère, jusqu’à hier.

L’étude a démontré que le manque d’une molécule vitale, la NAD, empêchait les organes du fœtus de se développer correctement dans l’utérus.

La nicotinamide adénine dinucléotide (NAD) est l’une des molécules les plus importantes de notre système. La synthèse de la NAD est en effet essentielle pour la production d’énergie, la réparation de l’ADN et les communications cellulaires. Un manque de NAD provoque donc de sérieux problèmes.

Les chercheurs de Victor Chang ont remarqué que cette déficience paralyse l’embryon lors de sa formation. Mais ils ont également découvert le moyen d’empêcher cette déficience : la vitamine B3.

La vitamine B3 est généralement trouvée dans la viande et les légumes verts ainsi que dans la Vegemite. Cependant, au moins une femme enceinte sur trois a un niveau de vitamine B3 faible lors des trois premiers mois.

Au 3e mois, le niveau de vitamine B3 est faible pour 60 % des femmes enceintes. Les experts ont expliqué qu’un apport supplémentaire de niacine était important pour empêcher cette déficience.

Ils ont alors testé l’effet de la vitamine sur les embryons en développement. Avant la vitamine, les femmes enceintes faisaient une fausse-couche ou le bébé naissait avec des anomalies; mais après, ces deux problèmes n’apparaissaient plus.

L’étape suivante dans cette lutte contre les fausses-couches et malformations est le développement d’un test pour mesurer le niveau de NAD chez les femmes enceintes.

 

Source : news.com.au

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Comments
gjfood
Share With: