Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’amitié stupéfiante entre James et son crocodile Victoria
croc

L’amitié stupéfiante entre James et son crocodile Victoria

tfm

Personne n’aurait cru une telle chose possible, et pourtant. Les scientifiques ayant rencontré James Fisher, 38 ans, habitant Wak Wak, une petite ville près de Darwin, et son animal de compagnie ont dû se rendre à l’évidence : Victoria, une femelle crocodile d’1,90m de long, obéit bel et bien au doigt et à l’œil de son « maître ».

Leur histoire exceptionnelle a commencé lorsque James s’est vu offrir pour son anniversaire un bébé crocodile — ce qui est une pratique relativement courante dans la région, comme nous l’avions écrit ici. « Mes amis connaissaient ma passion des reptiles, et comme je venais d’emménager dans la grande propriété  que j’avais héritée de mes parents, disparus quelques mois auparavant, ils ont pensé qu’un crocodile serait le compagnon idéal. »

 

Une baignoire, puis un réservoir…

James a immédiatement baptisé l’animal Victoria — le deuxième prénom de sa mère.

« Au départ, je l’ai installée dans l’une des baignoires de la maison. Je laissais la porte ouverte et je lui parlais tout en vacant à mes occupations. A chaque fois que j’apparaissais dans son champ de vision, elle s’agitait, comme un chien le ferait quand il est content. Quand je plongeais ma main dans l’eau, elle venait se frotter et nicher son nez dans ma paume. » Quelques semaines plus tard, James a aménagé une rampe d’accès à la baignoire permettant à l’animal d’aller et venir à sa guise. « Elle me suivait comme un chien. Le soir, quand je m’asseyais pour regarder la TV, elle s’installait sur mes genoux. »

Pendant des mois, Victoria a grandi à l’intérieur de la maison. Lorsque la baignoire est devenue trop petite pour elle, James a installé un grand réservoir d’eau dans l’une des chambres.

« Un jour où j’étais particulièrement déprimé par une rupture amoureuse — la personne avec qui je vivais ne supportait plus ma connivence avec Victoria — j’ai décidé de m’immerger dans le réservoir avec elle. Au départ, elle est restée dans son coin à m’observer. Je ne bougeais pas et je l’observais sous l’eau, avec mes lunettes de piscine. Et puis elle s’est approchée, la gueule entre-ouverte… je me souviens que j’ai eu une demi-seconde d’appréhension. Elle a cherché ma main et y a frotté son nez, et j’ai alors su que je ne risquerais jamais rien avec elle. »

 

Une complicité exceptionnelle… et exclusive

 

croco piscine

Victoria dans la piscine

La complicité entre l’homme et son crocodile, qui vit désormais à l’extérieur de la maison, ne s’arrête pas là. Tous les soirs, lorsque James rentre du travail, Victoria se précipite à la rencontre de son maître. Quelle que soit la météo du moment, James se déshabille alors et la suit dans la piscine ou dans un point d’eau de la propriété. Là, ils chahutent et jouent, à la balle notamment. Lorsque l’un d’eux expédie par mégarde le ballon hors du bassin, c’est Victoria qui va le chercher — même s’il a fallu que James fasse fabriquer spécialement des ballons renforcer pour éviter qu’elle les crève. Martha Codridge, l’une des spécialistes des crocodiles venue étudier la domestication de l’animal, n’en revient toujours pas. « Je connais l’intelligence des crocodiles et leur capacité d’adaptation. Mais je ne pensais pas en voir un ramener la balle comme un chien, ou encore rechercher le contact humain à ce point. »

croc ball

Victoria et sa balle

Si Victoria est très attachée à James, elle n’en représente pas moins un danger pour toute autre personne. En l’absence de James, c’est d’ailleurs elle qui garde la propriété. « Elle peut être très effrayante, » reconnaît James. « Lorsque j’invite mes amis, je prends soin de fermer la piscine pour qu’elle ne puisse pas venir. » Un soir, Victoria a réussi à en sortir et s’est précipitée sur les convives qui dînaient sur la terrasse. « J’ai eu la peur de ma vie » raconte Maureen, une amie de James. « Elle a déboulé à toute allure, heureusement que James s’est interposé ce qui nous a laissé le temps de nous réfugier à l’intérieur et de fermer la porte, » se souvient-elle.

 

Une relation « sans précédent »

Les experts ayant observé et visionné les images de James avec Victoria reconnaissent qu’il n’existe aucun précédent d’une telle amitié entre un homme et un crocodile. « La relation de James et Victoria est inédite et nous conduit à reconsidérer toutes nos certitudes sur la domestication de cet animal, » avoue Maureen.

Le soir, lorsque James s’installe confortablement devant la TV, Victoria rampe vers la cuisine, ouvre une glacière posée sur le sol et s’empare d’une bière, qu’elle lui amène. La première vidéo postée sur Youtube montrant l’animal lui apportant sa boisson a fait le buzz il y a quelques mois. Depuis, Victoria a son fan club. James en est tout ému. « Victoria est vraiment un crocodile exceptionnel. »

Et lorsqu’on évoque la disparition de ses parents, dont la voiture a été emportée dans une rivière infestée de crocodiles et dont on n’a jamais retrouvé les corps, James sourit puis déclare : « La nature est impitoyable, mais elle nous réserve aussi de merveilleuses surprises. » Comme pour l’approuver, Victoria salue sa phrase d’un claquement de mâchoires…

croc

Victoria, un « crocodile extraordinaire »

Pour visionner Victoria apportant sa bière à James, c’est ici.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: