Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’Australie a connu l’hiver le plus chaud de son histoire
christmas-in-australia

L’Australie a connu l’hiver le plus chaud de son histoire

nbarney

L’Australie s’est réchauffée en moyenne de 1°C depuis 1910, d’après un rapport conjoint du bureau météorologique et du CSIRO publié l’année dernière.

Cette année, elle a connu l’été le plus chaud de son histoire cette année, a annoncé le bureau météorologique ce vendredi.

Sur la période juin-août, les températures diurnes maximales ont été de 1,9°C supérieures à la moyenne — laquelle est de 21,8°C. Les précipitations hivernales ont quant à elles été les plus basses depuis 2002, et l’année 2017 se classe 9ème pour l’hiver le plus sec depuis 1900.

Ces températures record ont été enregistrées en l’absence des circonstances favorisant un hiver chaud en Australie, à savoir El Nino et le Dipôle de l’Océan Indien.

El Nino ne se déclenche lorsque les vents faiblissent au-dessus des eaux tropicales de l’Océan Pacifique et que la température de surface augmente. Quant au Dipôle de l’Océan Indien, il est caractérisé par une importante différence de température des eaux de surface entre l’est et l’ouest de l’Océan Indien et pourrait d’ailleurs jouer un rôle dans le déclenchement l’El Nino. Aucun de ces deux phénomènes n’a été enregistré en 2017.

Plus de 200 records météorologiques ont été battus l’été dernier parmi lesquels des épisodes de grosse canicule et des catastrophes naturelles telles que des incendies et des inondations en décembre 2016-février 2017.

Cet hiver anormalement chaud et sec a conduit le Rural Fire Service du NSW à déclarer plus tôt la période à risque d’incendie, laquelle débute habituellement en octobre : dans certaines zones elle a été avancée d’un mois. Les feux de brousse sont courants en saison estivale — aride — en Australie, mais les changements climatiques ayant entraîné une hausse des températures de la terre et de l’océan, les jours de canicule sont de plus en plus nombreux et les incendies plus dévastateurs.

Vendredi, un Hercules C-130, surnommé le Thor, capable de larguer 15 000 litres d’eau, est rentré des Etats-Unis avant le début de la saison des incendies.

Source : AFP

>>> Suivez-nous sur Facebook
>>> Abonnez-vous gratuitement à la newsletter du Courrier Australien

Comments
apc
Share With: