Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’Australie condamne avec fermeté les attaques de Londres
turnbull

L’Australie condamne avec fermeté les attaques de Londres

gjfood

 

Alors que le bilan s’est alourdi ce week-end : sept morts et quarante-huit blessés, la Ministre des affaires étrangères australiennes, Julie Bishop, a déclaré que les autorités continuaient de se renseigner sur les victimes australiennes, dont les identités n’ont pas été clairement identifiées.

 

Julie Bishop s’est entretenue avec Boris Johnson, son homologue britannique. Elle a déclaré que les attaques de samedi étaient le reflet d’une nouvelle réalité. Ajoutant qu’il ne fallait pas pour autant accepter cette situation, et saluant la détermination des Britanniques à lutter sans relâche contre le terrorisme islamique.

L’ancien Premier ministre australien Tony Abbott, a annoncé qu’il était temps pour l’Australie de mener des opérations majeures de lutte contre le terrorisme par le déploiement de commandos spéciaux. Idée qui avait déjà été évoquée lors de l’attentat du Lindt Café en décembre 2014 en Australie.

Le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, a fermement condamné les attaques de Londres, déclarant que l’islamisme radical était un « islam corrompu, empoisonnant la religion musulmane de l’intérieur et menaçant tout notre mode de vie ».

Il a ajouté : « Nous ne changerons rien à notre façon de vivre. Nous continuerons de nous battre contre ces lâches, jusqu’au bout nous les combattrons, eux, et leur idéologie toxique. »

 

Au total, quatre australiens auraient été pris au piège lors des attaques à Londres ce week-end. La Ministre des affaires étrangères a déclaré qu’elle avait échangé avec le père d’une des victimes, qui serait encore à l’hôpital, tandis qu’une autre, légèrement blessée, allait bientôt rentrer chez elle. Deux autres victimes sont encore en attente d’identification.

Une femme originaire de Brisbane, Candice Hedge, âgée de 30 ans a été grièvement blessée lors de l’attentat mortel. Elle est soignée à l’hôpital de Saint-Thomas à Londres.

L’un des témoins de l’attaque a déclaré qu’un terroriste lui avait coupé la gorge, alors que Candice se cachait sous une table. La mère de Candice, Kim del Toro, a déclaré à Fairfax Media que sa fille avait reçu des soins d’urgence, mais qu’elle devrait s’en sortir.

La jeune femme prenait un verre avec son petit-ami lorsqu’elle a entendu “des cris de panique”, son petit-ami s’est rendu dehors pour voir ce qu’il se passait. Il a vu des hommes avec des couteaux venir vers eux. Il s’est précipité à l’intérieur pour voir où était Candice. Il a alors vu sa petite-amie courir vers lui, le cou ensanglanté.

 

Un autre australien, originaire de Darwin, Andrew Morrison, a affirmé avoir été poignardé après voir quitté un bar sur le London Bridge, alors qu’il regardait un match de la League des Champions. Il est aujourd’hui sain et sauf, et s’apprête à retourner prochainement en Australie.

Sa soeur a exprimé son « soulagement » et son souhait de le voir revenir le plus rapidement possible à la maison.

 

Le groupe Etat Islamique a revendiqué l’attaque par le biais d’un communiqué dimanche soir.

 

Comments
Share With: