Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’Australie est-elle raciste ?
SBS1

L’Australie est-elle raciste ?

aircalin

Une nouvelle émission de télévision diffusée sur SBS teste le racisme des Australiens. Sous la forme de caméra cachée, la chaîne a demandé à des acteurs d’agresser verbalement deux jeunes femmes. L’une est d’origine mauricienne, et l’autre est voilée, de confession musulmane. Comment vont réagir les Australiens face à ces situations racistes ?

 

La première scène est stupéfiante : Anna Philps, née en Australie et d’origine mauricienne attend son train sur le quai de la station de métro. Lorsque soudain, une actrice engagée par la chaîne SBS l’interpelle: “Tu viens d’un camp de réfugiés ?”, avant d’ajouter, “Tu es venue ici en bateau ?”… Les propos sont choquants. Autour d’elle, les passants restent scotchés à leurs smartphones, ne prêtant aucune intention à ce qu’il vient de se passer.

SBS1

La jeune femme d’origine mauricienne, Anna Philps, agressée verbalement devant des usagers

 

 

Au milieu de la foule muette, une voix se fait pourtant entendre. C’est celle d’une Australienne d’environ 50 ans, visiblement outrée par les propos de l’acteur. Elle finit par lui répondre : « Si vous êtes australien, permettez-moi de vous dire que je suis dégoûtée, dégoûtée par ce que je viens d’entendre. C’est absolument révoltant ! »

SBS2

Alors que la majorité des usagers restent silencieux, une femme n’hésite pas à prendre sa défense

 

Mais ce n’est pas tout. Dans un deuxième extrait du documentaire, une étudiante en droit de 22 ans, Rahila Haidary se fait agresser verbalement dans la rue parce qu’elle porte le niqab : “Il est où ton putain de visage ? De quoi tu te caches ? D’Allah ?”.

SBS_3

Un inconnu insulte Rahila Haidary dans la rue parce qu’elle porte un niqab

 

La scène est inimaginable, d’autant plus que cette fois-ci l’homme n’est pas acteur.

 

Le documentaire montre que la plupart des passants ne réagissent pas. Mais sont-ils pour autant racistes ?

Pour aller plus loin, SBS a réalisé un sondage avec l’aide de l’University of Western Sydney. Plus de 6000 Australiens ont participé à cette enquête. Les résultats sont plutôt inquiétants, puisque selon le sondage SBS, 43% des Australiens seraient “anti-africains”.

L’enquête montre également que les Australiens d’origine africaine ont deux fois plus de difficultés que les autres “minorités” à acheter un bien immobilier et à trouver du travail.

 

Les victimes du racisme ont changé

Dix ans plus tôt, les victimes du racisme n’étaient pas les mêmes. En 1996, lors d’un discours au parlement, Pauline Hanson, leader du parti d’extrême droite australien, proclamait que l’Australie était « envahie par les Asiatiques ». En 2016, elle proclame que l’Australie est « envahie par les musulmans ». Changement de programme.

1473903102253

Pauline Hanson, Présidente de « One Nation », le parti d’extrême droite australien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un documentaire qui ne cherche pas à donner de leçons

Choisir de regarder ce documentaire c’est se confronter à une réalité qui peut être souvent plus grave qu’on ne le pense. Pour Brigid Delaney, éditorialiste au journal australien The Guardian, le documentaire montre que nous avons le choix.

Oui, tous les jours, nous avons le choix de décider de quelle façon on traite les autres, de quelle façon on les regarde, de quelle façon on leur parle, qu’ils soient musulmans, noirs, ou asiatiques. Faire ce choix c’est aussi répondre à la question posée par le documentaire : l’Australie est-elle raciste ?

 

Le documentaire est disponible ici en vidéo à la demande

 


Sources

https://au.news.yahoo.com

http://www.sbs.com.au

 

Comments
multifocus
Share With: