fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’Australie sur la voie d’une législation anti-terrorisme renforcée
anti-terrorisme

L’Australie sur la voie d’une législation anti-terrorisme renforcée

gjfood

L’Australie a fait connaître ce mercredi son intention d’allonger à 14 jours les durées de garde à vue pour les suspects dans les affaires de terrorisme et d’étoffer sa base de données nationale en y ajoutant les données biométriques des permis de conduire.

La Nouvelle-Galles-du-Sud autorise déjà les gardes à vue de 14 jours, mais dans les autres états celles-ci sont limitées à une semaine ou moins, et le gouvernement fédéral entend homogénéiser la législation en la matière.

Le Premier Ministre M.Turnbull insiste sur la nécessité d’inclure les photos des permis de conduire à la base de données nationale qui comprend déjà les photos de passeport et les informations relatives à l’immigration, ce afin que la police puisse identifier plus rapidement les suspects. Il voudrait également rendre illégal le fait d’être en possession de moyens « didactiques » pouvant être utilisés pour organiser une attaque terroriste. Ces propositions du Premier Ministre devraient être présentées aux chefs des différents états d’Australie lors d’une rencontre à Canberra ce jeudi.

Mercredi, Gladys Berejiklian, gouverneur de l’état de Nouvelle-Galles-du-Sud, a quant à elle évoqué la possibilité de donner à la Cour Suprême le pouvoir de prolonger les peines de prison de certains détenus au-delà de la sentence initiale, si l’on estime que ceux-ci sont susceptibles de commettre des actes de terrorisme une fois libérés.

Le niveau d’alerte a été relevé en septembre 2014 alors que les autorités craignaient que des individus isolés s’inspirent de groupes tels que l’Etat Islamique pour perpétrer des attentats. 13 attaques ont été déjouées ces dernières années, mais plusieurs ont été abouti, notamment le siège d’un café de Sydney au cour duquel deux otages avaient été tués.

Le dernier attentat déjoué, commandité par l’Etat Islamique, visait à provoquer un accident d’avion à l’aide de gaz toxique ou d’une bombe dissimulée dans un hachoir à viande.

 

Source : AFP

Comments
NCT
Share With: