Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuL’Australie : une potentielle puissance énergétique

L’Australie : une potentielle puissance énergétique

nbarney

Ross Garnaut clame que l’Australie est freinée par des individus avec des intérêts idéologiques ou directs en matière d’anciennes techniques d’approvisionnement énergétique ».

Dans un discours public de ce lundi soir, le leader économique – auteur de deux rapports influents sur le changement climatique – a affirmé que l’énergie renouvelable est la clé pour assurer le futur économique de la nation.

Professeur Garnaut a prédit que les prix de l’énergie chuteraient à l’arrivée de l’énergie renouvelable sur le marché de l’énergie : « les prix de gros de l’électricité pourraient être diminués non pas aux niveaux actuels, mais à des prix qui sont notablement faibles selon les standards mondiaux. »

Le discours était la réponse officielle du Professeur Garnaut à la critique Finkel, autorisé par le gouvernement Turnbull.

Il a déclaré que l’Australie pourrait résoudre ses difficultés énergétiques seulement en instaurant les changements recommandés par la critique Finkel – qui sont actuellement en discussion dans la chambre du parti de Coalition.

Mais il a annoncé que le Clean Energy Target (Objectif Énergie Propre) proposé par Dr Alan Finkel n’a pas assez poussé les réductions d’émissions.

Il a présenté un graphique sur lequel le pic du prix de l’énergie s’enregistrerait à la fermeture des centrales à charbon, mais s’orienterait à la baisse à long terme à cause du faible prix des énergies renouvelables.

Professeur Garnaut a également annoncé que même si la fermeture de centrales à charbon non compétitives et que la délocalisation du gaz Australien a vu son prix augmenter, ces problèmes pourraient être résolus en raccordant les énergies renouvelables à des systèmes d’accumulateur, comme ceux développés par son entreprise, ZEN.

Mais il a mis en garde contre des tentatives pour réintroduire les investissements gouvernementaux dans l’industrie énergétique, faisant référence au Snowy 2.0 du gouvernement Turnbull et au générateur à gaz de 360 millions de dollars de l’Australie du sud.

Il a rejeté la faute de la crise énergétique de l’Australie sur un manque de compétition dans le marché de l’énergie et un manque de planification de l’inévitable passage de l’énergie fossile à l’énergie renouvelable.

Professeur Garnaut a pointé du doigt la procédure actuelle où les compagnies énergétiques « font des enchères » sur l’énergie dans la grille tout en « handicapant les technologies capables de répondre rapidement et supprimant ainsi les déséquilibres entre l’offre et la demande ».

Source : thenewdaily.com.au

Comments
gjfood
Share With: