Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLe Harbour Bridge fête ses 85 ans!
harbour

Le Harbour Bridge fête ses 85 ans!

nbarney

Le Harbour Bridge de Sydney a été inauguré officiellement le 19 mars 1932 par le premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Jack Lang, et par le gouverneur, Sir Philip Game.

Le pont est demeuré la structure la plus haute de la ville jusqu’en 1967 avec 134 mètres au-dessus du niveau de la mer. Selon le livre Guinness des records, c’est le pont le plus large au monde (48,8 mètres) et ayant la plus haute arche en acier avec le sommet du pont situé à 134 mètres au-dessus des eaux1. C’est aussi le sixième plus long pont au monde

La décision de la construction du pont actuel a démarré en 1890, quand une commission royale estima que le meilleur moyen de diminuer la rotation continue de ferrys pour relier les deux rives du port était la construction d’un pont. Il y avait bien quelques petits ponts qui reliaient les deux rives plus en amont mais ils n’étaient pas assez grands.

Les premiers avant-projets furent demandés en 1900 mais aucun d’entre eux ne fut accepté jusqu’en 1911. En 1912, John Bradfield fut nommé ingénieur en chef du projet de pont mixte (routier et ferroviaire). Après avoir voyagé dans le monde entier pour voir les principaux ponts du monde, il retint les modèles de l’Hell Gate Bridge à New York ou celui très proche de Tyne Bridge à Newcastle Upon Tyne en Angleterre. Bradfield acheva ses plans en 1916 mais le début de la construction fut reporté à 1922 principalement à cause de la Première Guerre mondiale.

En novembre 1922, le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud vota les lois permettant la construction du pont. Un appel d’offres fut lancé la même année et la firme britannique « Dorman Long and Co Ltd », à Middlesbrough l’emporta. Pour calmer les inquiétudes de voir une société étrangère diriger le projet, Bradfield donna l’assurance que tous les ouvriers construisant le pont seraient australiens.

C’est un ingénieur français Georges Imbault, qui fera la proposition à la Dorman Long and Co. Ltd. de Middlesbrough pour le projet final. Georges Imbault sera envoyé à Sydney pour le présenter au nom de la Société. Étant donné, qu’il ne fallait pas d’un ingénieur étranger, Georges Imbault sera associé à l’ingénieur anglais Ralph Freeman, associé principal de Douglas Fox & Partners, mais c’est lui qui a été chargé par la Dorman Long Co de suivre l’étude, de la fabrication et des travaux de montage du pont.

La construction du pont coïncida avec la construction d’un métro connu sous le nom de « City Circle » et le pont fut conçu en tenant compte de cette autre construction.

La construction du pont commença en 1923 avec la démolition de 800 maisons. Les propriétaires furent indemnisés mais pas les locataires.

La cérémonie officielle de la pose de la première pierre eut lieu le 28 juillet 1923. En janvier 1925, commencèrent les premières fondations. En octobre 1925, commença la construction des points d’ancrage et des voies d’abord qui furent achevés en septembre 1928. La construction du pont lui-même commença en décembre 1928 avec l’assemblage de pièces dans les bâtiments attenants au futur pont. La construction de l’arche centrale commença en 1929 avec une équipe à chaque extrémité du pont qui assemblait les pièces et les stabilisait avec des grues flottantes. La portion sud du pont fut achevée volontairement un mois avant celle du nord pour pouvoir en cas d’erreur sur la portion sud, la corriger sur la portion nord.

Pendant la construction du pont, les deux demi-arches avaient été maintenues en équilibre par de nombreux câbles qui furent détendus très lentement pour pouvoir rapprocher et réunir les deux moitiés ce qui eut lieu le 19 août 1930.

La route et les voies ferrées furent achevées en 1931. Les lignes électriques, téléphoniques, les conduites d’eau, de gaz, d’eaux usées furent installées la même année. Le 19 janvier 1932, une première locomotive à vapeur traversa le pont à petite vitesse pour tester sa solidité.

Juste avant l’inauguration officielle, le ruban de cérémonie fut coupé par Francis de Groot, farouche membre conservateur du groupe paramilitaire « The New Guard ». Le ruban fut attaché à nouveau hâtivement avant que le pont ne soit inauguré officiellement le 19 mars 1932 par le premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Jack Lang, et par le gouverneur, Sir Philip Game.

Six voies pour les voitures, deux pour les trains… 

Il dispose de six voies pour le trafic des voitures sur la partie centrale de son tablier, deux voies pour les voitures (qui, autrefois, servaient pour les tramways) et un passage piéton sur la partie est, deux voies de chemin de fer et une voie pour les cyclistes sur la partie ouest, la partie ouest étant plus large de 30,5 centimètres que la partie est.

La route qui traverse le pont est connue sous le nom de « Bradfield Highway » de Sydney et mesure 2,4 kilomètres de long ce qui en fait une des plus courtes autoroutes australiennes (la plus courte étant la « Bradfield Highway » de Brisbane qui emprunte le Story Bridge). Le revêtement pour la partie chaussée est fait de plaques de béton reposant sur des traverses en acier qui reposent elles-mêmes sur des rails en acier de la largeur du pont.

Les arches sont renforcées par 28 paires de poteaux dont la hauteur varie de 18 mètres au centre à 57 mètres à proximité des pylones.

À chaque extrémité de l’arche centrale se trouve une paire de pylônes en béton et en pierre de 89 mètres de haut. Les butées, qui supportent les extrémités du pont sont situées dans la base des pylônes. Elles permettent au pont de se dilater ou rétrécir selon les variations de températures. Ces pylônes n’ont pas d’utilité en eux-mêmes et ne servaient qu’à l’équilibre esthétique de l’ouvrage. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle ils ont chacun une fonction : le pylône sud-est abrite le musée et un centre pour touristes avec vue sur le port ; le pylône sud-ouest abrite la New South Wales Roads and Trafic Authority (RTA) avec le système de surveillance télévisuel du pont et de ses environs ; les deux pylônes du nord servent de cheminées pour évacuer les fumées du tunnel qui passe sous le port.

Source: Wikipedia

Comments
gjfood
Share With: