fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralieLe plus grand télescope au monde profite d’une technologie australienne
DCIM100MEDIADJI_0012.JPG

Le plus grand télescope au monde profite d’une technologie australienne

gjfood

Le plus grand télescope du monde en Chine va profiter d’une innovation technologique en provenance d’Australie, démontrant ainsi que la science permet de renouer les liens tendus entre les nations.

Le récepteur à 19 faisceaux – le plus grand construit à ce jour – est en train d’être testé avant son installation sur le télescope Aperture Spherical Telescope (FAST) de 500 mètres, situé dans la province de Guizhou.

Ce télescope massif, construit dans des collines éloignées à plus de deux heures de la ville, a commencé ses opérations en septembre dernier après plus de cinq ans de construction et de planification.

Toutefois, il donnera un coup d’accélérateur à l’observation de l’univers une fois que le nouvel appareil du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) sera hissé au-dessus de la coupole de 4500 panneaux.

« Le récepteur à 19 faisceaux peut élargir le champ de vision du télescope et peut aussi augmenter la vitesse d’observation, » a déclaré le Dr Fan Jin, ingénieur en électronique dans le projet FAST.

L’expertise du CSIRO en matière de technologie télescopique avait également garanti la participation de l’Australie au projet.

« Le CSIRO possède une grande expérience dans les récepteurs et nous voulons nous assurer que la technologie utilisée pour ce satellite est éprouvée et fiable», a expliqué le Dr Lui Hongfei, ingénieur au sein des Observatoires Astronomiques Nationaux de Chine.

Selon les scientifiques en activité sur le télescope, sa taille (200 mètres de diamètre de plus que le deuxième plus grand télescope au monde) permettra des découvertes plus rapides de nouveaux pulsars, c’est-à-dire d’objets astronomiques produisant un signal radioactif périodique.

« L’échelle est importante. Plus la coupole est large, plus votre portée est grande. Vous voyez des objets avec plus de précision et en plus grand nombre » a ajouté le Dr George Hobbs, astrophysicien du CSIRO qui collabore avec les scientifiques chinois et qui a confirmé la découverte de plusieurs pulsars.

« Ce télescope offre l’opportunité de découvrir tout objet produisant des ondes radios, ce qui pourrait inclure des signes d’une intelligence extraterrestre. »

Depuis le début des opérations, FAST a découvert deux nouveaux pulsars qui ont été vérifiés par des experts australiens du télescope Parkes dans le NSW.

Jusqu’à présent, Parkes a découvert plus de la moitié des 2000 pulsars connus, et continuera d’aider à surveiller les nouvelles découvertes du FAST.

 

Source : abc.net.au

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Jetez un œil à notre Instagram : www.instagram.com/lecourrieraustralien/

Comments
franckprovost
Share With: