Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLe prix des fruits et légumes risque d’augmenter après le Cyclone Debbie
vitamine_fruits_legumes_frais

Le prix des fruits et légumes risque d’augmenter après le Cyclone Debbie

Les régions agricoles ont été fortement touchées la semaine dernière par le Cyclone Debbie. Les dégâts sont très importants, et cela pourrait avoir un impact sur le prix des fruits et légumes, avertissent les agriculteurs locaux.

 

C’est notamment dans la région de Bowen Gumlu d’où provient 95% de la production de tomates que les agriculteurs semblent les plus inquiets. En effet, l’horticulture représente 450 millions de dollars chaque année et emploie 3200 personnes.

Bowen consacre également 278 millions de dollars à la production de la canne à sucre, de café, et de céréales. Les récoltes combinées de la culture de la canne à sucre dans les trois régions de Burdekin, Proserpine et Mackay sont estimées à 850 millions de dollars par an.

Les fermes locales produisent également une large gamme de fruits et de légumes : maïs, citrouilles, melons, mangues, aubergines, piments et noix de macadamia, tels sont les produits les plus concernés par une possible hausse des prix.

L’une des portes-paroles de l’Association des agriculteurs de la région de Bowen, Madame Emeric déclare :

 

“Les plantations au sol concernent entre 15% et 20% de la production. Elles seront récoltées à fin du mois de mai”

 

Madame Emeric ajoute que si les pluies continuent, cela risque d’endommager encore davantage les plantations.

Avec les cyclones Ita en 2014 et Yasi en 2011, le prix d’un kilo de bananes avait augmenté de 15 dollars, deux mois seulement après le passage des cyclones.

Après le Cyclone Larry en 2006, l’Australie avait connu une pénurie de bananes pendant 12 mois.

 

Il faudra attendre le mois de mai pour savoir si le prix des fruits et légumes va augmenter ou non…

 


Source : www.news.com.au

Comments
gjfood
Share With: