Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLe projet de mine de charbon d’Adani aussi néfaste que l’industrie du tabac
adani

Le projet de mine de charbon d’Adani aussi néfaste que l’industrie du tabac

 

Des docteurs ont exprimé leur méfiance vis-à-vis du projet de mine de charbon porté par Adani. En effet, la construction de ce site affecterait la qualité de l’air et conduirait à des maladies pulmonaires.

 

Soutenir ce projet équivalent à supporter l’industrie du tabac


Le projet de la mine de charbon Charmichael, soutenu par Adani, fait face à de nouvelles critiques. Celles-ci concernent maintenant la ligne de chemin de fer que le géant minier souhaite construire. Cependant soutenir ce projet serait équivalent à encourager l’industrie du tabac à transporter des centaines de tonnes de tabac, selon le président de « Docteurs pour l’environnement en Australie », professeur Kingsley Faulkner. Ce dernier a recommandé qu’aucun prêt financier ne soit accordé  pour construite la ligne de chemin de fer dans le bassin de Galilee jusqu’au port de Abbot point.

 

La mine de charbon conduirait à des problèmes de santé majeurs
Monsieur Faulkner a écrit que le projet de la mine Carmichael présentait « des graves problèmes de santé pour l’Australie mais aussi pour le monde entier », puisque les mines de charbon conduisent à un regain des maladies pulmonaires irréversibles, notamment l’anthracose, la « maladie des mineurs »  qui avait été précédemment éradiquée. La pollution du charbon provoque aussi des problèmes d’asthme chez les enfants, des maladies cardio-pulmonaires ainsi que des cancers. Le professeur a estimé que 3000 Australiens décèdent chaque année à cause de la pollution atmosphérique . »La poursuite de ce projet envoie un message particulièrement négatif au monde entier: celui que nous, Australiens, ne sommes pas préoccupés par la planète ou ses habitants »  a ajouté Faulkner. Il estime aussi que ce projet créerait des infrastructures pour un potentiel développement de huit mines de charbon dans la région.

 

Un financement jugé irresponsable par les spécialistes de la santé


Cette semaine, les dirigeants de la Naif, responsable des infrastructures pour le Nord de l’Australie, décideront s’ils participent au financement de la ligne de chemin de fer. Cette ligne qu’Adani considère comme vitale pour son projet de mine de charbon a un coût de 21 milliards de dollars.
Le ministres des ressources et de l’Australie du Nord, Matthew Canavan, a remercié les médecins pour leur lettre mais espère que ceux-ci comprennent  « le pouvoir de l’accès à l’électricité pour cuisiner, rendre l’eau potable et chauffer les maisons. »  Il a aussi affirmé que l’électricité, issue du charbon aurait des bénéfices pour la santé puisque les habitants n’ont plus à brûler des sources de fuel dangereuses. ». Cependant ce financement est jugé « irresponsable de la part du gouvernement australien » pour les nombreux spécialistes de la santé qui ont rejoint l’appel lancé par Faulkner, d’autant plus à une période où de nombreux pays réduisent leurs énergies fossiles et où les énergies renouvelables sont de plus en plus rentables.

 

Aurélia HILD

source : https://www.theguardian.com/

Comments
gjfood
Share With: