fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuLe Pylon Lookout, une vue imprenable sur la baie de Sydney pour quelques dollars
Bons plans tourisme

Le Pylon Lookout, une vue imprenable sur la baie de Sydney pour quelques dollars

NCT

15 dollars, voilà ce qu’il vous en coûtera pour accéder à l’une des vues les plus impressionnantes — et méconnues — sur Sydney et sa baie. 

A l’inauguration de l’Harbour Bridge en 1932, c’était le point de vue le plus haut de Sydney. Aujourd’hui, le Pylon Lookout fait moins tourner les têtes, et n’est d’ailleurs même plus cité dans les guides touristiques — à tort. Bien mieux placé que l’immense Westfield Tower, bien moins cher que la montée en haut de l’Harbour Bridge (à plus de 300 dollars !), cette plate-forme d’observation au sommet du pylône sud-est du mythique pont offre un panorama superbe sur Sydney, à 87 mètres au-dessus de la baie.

Débutée en 1925, la construction du pont mit sept ans pour être achevée./ Archive Pylon Lookout

Débutée en 1925, la construction du pont mit sept ans pour être achevée./ Archive Pylon Lookout

Pour y accéder, inutile de vous donner une adresse : depuis le CBD, montez sur le pont grâce aux escaliers de Cumberland Street, puis empruntez le chemin piéton jusqu’au pylône. Arrivé là, facile d’abandonner l’idée de monter au lookout devant la vue déjà plus que correcte sur l’opéra et la baie. Mais ne faites surtout pas cette erreur : engagez-vous sans plus tarder dans les escaliers sur votre droite et commencez votre ascension du Pylon.

Les 200 marches feront peut-être un peu souffrir les jambes, mais nul besoin de les escalader d’une seule traite. La montée se fait en effet sur trois étages, avec à chaque niveau différentes expositions. Avant de filer découvrir la vue, on vous conseille donc de prendre votre temps pour découvrir l’histoire de l’Harbour Bridge, les raisons derrière sa construction, la vision de son architecte JJC Bradfield, et les hommes qui l’ont bâti.

L'Harbour Bridge, escaladé jusqu'à son sommet et à la chaîne par des groupes de visiteurs./ Photo Tom Val

L’Harbour Bridge, escaladé jusqu’à son sommet et à la chaîne par des groupes de visiteurs./ Photo Tom Val

Parvenu au dernier étage, on sort à l’air libre pour découvrir enfin la vue, sans vitre et à 360 degrés. Droit devant vous, l’opéra, spectateur plutôt majestueux du ballet incessant des ferries et voiliers. Un peu plus sur la droite, les Botanical Gardens, Circular Quay, puis le quartier historique des Rocks, qui semble bien chétif entre les énormes bateaux de croisière et la Bradfield Highway qui fend le quartier depuis la construction du pont. Au second plan, la skyline du CBD, dominée par la Westfield Tower.

Sur la gauche, c’est évidemment l’Harbour Bridge, gigantesque (c’est le pont le plus large du monde et le sixième plus long pont en arc), qui voit ses arches métalliques parcourues de casse-cous en combinaison bleu montant en file indienne jusqu’au sommet du géant. Enfin, derrière vous, après la rangée de quais et Goat Island, le regard se perd dans les méandres de la baie. N’oubliez pas de bien scruter l’horizon, il est parfois possible de distinguer les Blue Mountains les jours de beau temps.

Pylon Lookout, sur le pilier sud-est de l’Harbour Bridge. Ouvert 7 jours / 7, de 10h à 17h (dernière entrée à 16h45). Adulte $15.00, seniors et étudiants $10.00, 5 à 12 ans $8.50, gratuit pour les moins de 4 ans. Plus d’infos sur au +61 (0)2 9240 1100 ou sur le site (sans doute presque aussi vieux que le pilier) pylonlookout.com.au


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: