Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeActuAustralieLearn French: Tout ce que vous devez savoir sur l’anniversaire de la Reine
Queen's birthday

Learn French: Tout ce que vous devez savoir sur l’anniversaire de la Reine

gjfood

L’anniversaire de la Reine est un jour férié dans de nombreux pays du Commonwealth, y compris l’Australie. Chaque année, en Australie, le lundi férié à l’occasion du « Queen’s birthday » ne correspond bien évidemment pas à la date d’anniversaire réelle de la Reine. Au lieu de cela, son anniversaire est célébré à une date fixe… qui est la même quel que soit le souverain du moment.

La Reine fête donc son anniversaire deux fois : une fois à la date de sa naissance, le 21 avril — vous vous souvenez probablement des festivités à l’occasion de son 90ème anniversaire en 2016 — et une autre fois à une date « officielle » en juin.

Une question de météo britannique

Cette tradition remonte au roi Georges II en 1748 et trouve son origine dans l’éternel problème de la météo britannique. George était né en novembre et trouvait qu’il ferait trop froid à cette période de l’année pour la parade annuelle marquant son anniversaire. Alors à la place, il a rattaché la célébration de son anniversaire à une parade militaire de printemps, le Salut au Drapeau (« Trooping the Colours »), au cours de laquelle les régiments montraient leurs drapeaux (ou « couleurs »).

Cette tradition a perduré jusqu’à ce jour. Tous les souverains britanniques ont la possibilité de choisir une date « officielle » d’anniversaire et la Reine Elisabeth II a perpétué la tradition en l’établissant en juin.

L’un des premiers jours fériés d’Australie

L’un des premiers jours fériés en Australie fut le 4 juin 1788, lorsque le Gouverneur Arthur Phillip a instauré l’une de nos premières fêtes publiques — la célébration de l’anniversaire du roi Georges III (né le 4 juin 1738) à Sydney Cove « avec toutes démonstrations de joie permises ».

Le Gouverneur a aussi accordé trois jours de congé à chaque détenu de la colonie. Et l’on savait faire la fête en 1788. Les chroniqueurs de l’époque ont rapporté qu’en plus des jours de congé, chaque condamné a reçu une demi-pinte de rhum et chaque soldat une pinte de porter (un type de bière originaire d’Angleterre, NDLT), pour que tous « puissent boire à la santé de Sa Majesté ». L’anniversaire royal a été célébré Down Under pour la première fois avec « toutes les démonstrations possibles de loyauté et de joie ». Cette nuit-là, toute la colonie s’est réunie autour d’un feu de camp, puis les officiers « ont soupé chez le Gouverneur, où ils ont terminé la journée dans les plaisanteries, la joie et la bonne humeur ».

En Australie, l’anniversaire du Roi ou de la Reine a continué à être célébré le véritable jour de leur naissance de 1788 jusqu’à la mort du Roi George V en 1936. A ce moment-là, le Commonwealth et tous les états, y compris l’Australie Occidentale, ont décidé de déclarer férié un lundi proche de la date d’anniversaire réelle de ce dernier souverain, qui était né un 3 juin.

Des dates de célébration différentes à travers le monde

En Australie Occidentale le premier lundi de juin marquait déjà la commémoration de « Foundation Day » (devenu de nos jours « Western Australia Day »). Cet état a donc opté pour un lundi de la fin septembre. Le reste du pays a choisi de célébrer l’anniversaire de la Reine le deuxième lundi de juin.

Le jour férié correspondant pour les Néo-Zélandais est le premier lundi de juin – une semaine avant leurs cousins australiens.

Au Canada, Victoria Day est un jour férié qui a été fixé au lundi précédant le 25 mai. Il commémore l’anniversaire de la Reine Victoria, qui est née le 24 mai 1819.

Fait amusant, au Royaume Uni aucun jour férié n’est accordé pour l’anniversaire de la Reine. Durant la première partie du règne d’Elisabeth II, la date officielle de son anniversaire était un jeudi, mais elle a été changée à un samedi afin que le plus grand nombre puisse en profiter. Cette année, l’anniversaire de la Reine sera fêté le 17 juin.

Source : onlineopinion.com.au

Glossaire :

chroniqueur (n.m., fem. chroniqueuse) : diarist

condamné (n.m.) : convict

jour férié (exp.) : public holiday

perdurer (v.) : to live on

perpétuer (v.) : to perpetuate

souper (v.) : to have dinner (old french)

souverain (n.m., fem. : souveraine) : King (fem. : Queen)

 

learnfrench

Everything you need to know about the Queen’s birthday

The Queen’s Birthday is a public holiday celebrated in many Commonwealth countries including Australia. The Monday Queen’s Birthday holiday enjoyed each year across Australia does not, of course, coincide with Queen Elizabeth II’s real birthday. The day is instead recognized on a designated date… to be followed no matter the monarch at the time.

Indeed, the Queen celebrates her birthday twice each year: once on the anniversary of the day she was born, April 21 — you may remember Queen Elisabeth II’s 90th birthday celebrations in 2016 — and on an “official” birthday in June.

A matter of British weather

It is a tradition that was started by George II in 1748 and is owes its origins to the ageless problem of the British weather. George was born in November, and felt the weather would be too cold at that time of year for his annual birthday parade. So instead, he combined his birthday celebration with an annual spring military parade known as Trooping the Colour, in which regiments displayed their flags or “colours”.

This tradition has continued to this day. All British sovereigns are given the option of having an “official” birthday, and Queen Elisabeth II has stuck with the tradition of celebrating in June.

One of the first holidays in Australia

One of the first holidays in Australia was on June 4, 1788, when Governor Arthur Phillip ordered one of our first celebrations – the observation of the birthday of King George III (born on June 4, 1738) at Sydney Cove “with every demonstration of joy permitted”.

The Governor also gave three days holidays to every convict in the colony. They sure knew how to celebrate back in 1788. The diarists of the day recorded that, apart from the holidays, every convict received half a pint of rum, and each soldier a pint of porter, so all “might drink His Majesty’s health”. The Royal Birthday was celebrated Down Under for the first time with “every possible demonstration of loyalty and cheerfulness”. That night the whole colony attended a bonfire, then the officers “supped at the Governor’s, where they terminated the day in pleasantry, good humour and cheerfulness”.

Australia’s annual celebration of the current King’s or Queen’s actual birthday continued from 1788 until the death of King George V in 1936. Then the Commonwealth and all the states, except Western Australia, decided to proclaim an annual Monday holiday near the date of the late King’s birthday, June 3.

Different celebration dates around the world

In Western Australia the first Monday in June had already been set aside for Foundation Day. So the west opted for a Monday at the end of September. Meanwhile the rest of the country agreed that the Queen’s birthday holiday would be the second Monday in June each year.

New Zealanders score their holiday every year on the first Monday in June – a week before their Australian cousins.

In Canada, Victoria Day is a public holiday celebrated on the Monday preceding May 25. It honours Queen Victoria’s birthday, who was born on May 24, 1819.

Funnily enough, the Queen’s Birthday warrants no such public holiday in the United Kingdom. During the early part of her reign the Queen’s official birthday was on a Thursday, but it later changed to a Saturday in June so that more members of the public could enjoy it. This year, the Queen’s birthday will be celebrated on Saturday, June 17.

Comments
tfm
Share With: